Directeur de la communication d’une grande entreprise à Charleville-Mézières, Laurent Bertin apprend en 2002 qu’il souffre d’un lymphome. Traitements, reprise du travail, licenciement, dépression, rechute…Il est aujourd’hui guéri, a créé une association et écrit un guide pour aider les malades au moment de l’entrée dans la maladie. Voici son témoignage

Une fois passés les traitements lourds, les femmes ayant un cancer hormono dépendant (60 % des cancers du sein) n’en ont pas fini : afin de limiter le risque de récidive, leur est encore prescrit pendant 5 ans de l’hormonothérapie. Et pourtant, certaines la refusent ou l’arrêtent en cours de route. Effets secondaires, atteinte à leur vie de femme, bref, c’est pour elle le traitement de trop. Face à ces rebelles, quel discours du corps médical ?  

Après les traitements, le patient "guéri" - le mot est tellement tabou que les guillemets s'imposent - se sent parfois abandonné. Confronté à la peur de la récidive et à un tombereau de difficultés administratives, financières, professionnelles, il ne trouve pas toujours les aides requises. Le Dr François Pein, du centre René Gauducheau à Nantes, a mis en place une consultation baptisée SALTO-H, pour  Suivi à Long Terme des patients en Oncologie- Hématologie maligne.

assurances et cancer

Suite à un cancer du côlon, Maria a été en arrêt de travail pendant six mois. C’est au détour d’une conversation avec sa banquière qu’elle apprend que l’assurance liée à son crédit immobilier peut être activée. Ainsi, pendant quelques mois, l’assureur a payé à sa place les échéances de son crédit. Sans que Maria n’ai eu à rembourser un seul centime lors de sa reprise d’activité.

Un sein en moins, des cicatrices partout, des cheveux qui tombent, des médicaments qui rendent tout nauséeux, …  Pas facile de trouver les mots pour raconter toutes ces épreuves à ses enfants. Une jeune maman, ex malade, Cécile Faÿsse, a trouvé les termes justes et souvent drôles pour raconter le cancer aux enfants. Un petit livret bien fait.

Trouble du goût et de l’odorat, manque d’appétit, nausée, autant de facteurs qui peuvent conduire tout droit à la dénutrition. Voici quelques conseils pratiques du Docteur Sami Antoun, Responsable du Comité de Liaison Alimentation Nutrition à l’Institut Gustave Roussy, pour continuer à s‘alimenter correctement pendant les traitements.

Une fois seules devant leur miroir, nombre de femmes sont très déçues de la perruque tout juste achetée. Elles n'aiment plus vraiment la coupe ou tout simplement, ne réussissent pas à la positionner correctement. Découragées, certaines vont la remettre dans la boite, pour ne plus y toucher. Voici quelques conseils pour dépasser cette première déception et l’ajuster sans aucune difficulté.

Christophe Mangelle est à moins de trente ans l'auteur de trois livres sur son expérience de la maladie. "Multirécividiste" (testicules, poumons, foie) il raconte dans son dernier opus Tellement peur! (Oh Editions) huit ans de combat contre le cancer. Huit ans de souffrances, de tracas financiers, de difficultés à convaincre des employeurs potentiels de la richesse d'un parcours atypique. Mais huit ans de découvertes aussi, de rencontres, de moments forts en émotion, d'éclats de rire. 

Après plus de cinq mois d’attente, de tergiversations, d’arbitrages autour du prix du tabac, Nicolas Sarkozy a enfin donné le feu vert au lancement du deuxième Plan cancer. 750 millions d’euros de dépenses supplémentaires pour un programme de quatre ans, décliné en trois priorités : construire l’excellence des soins de demain, diminuer les inégalités, améliorer la vie après le cancer. Décryptage.


 


Il y a encore beaucoup de champs à explorer dans la relation entre la santé et l’alimentation. Pour mieux les comprendre, des études doivent être lancées sur une population nombreuse. C’est l'ambition de l’étude NutriNet, dirigée par Serge Hercberg. Des volontaires, malades ou en bonne santé, peuvent s’inscrire sur le site et répondre à des questionnaires sur leur alimentation et leur mode de vie.