Dans le dernier Baromètre cancer que vient de publier, comme chaque année, l’institut Curie, la qualité de vie des malades s’impose comme une  donnée essentielle. Grandes alliées désormais plébiscitées par une majorité de français : la sophrologie, le yoga ou l’acupuncture et tous les soins de supports dont nous parlons depuis longtemps à la Maison.

 


Cette année encore, l’institut Curie, en partenariat avec Viavoice, a réalisé une grande enquête nationale sur la manière dont est perçu le cancer. Parmi les différentes thématiques explorées, celle des médecines complémentaires (1).

Désormais, comme pour beaucoup de malades il s’agit de vivre le mieux et le plus longtemps possible avec la maladie, ces approches complémentaires, qu’on qualifie de « soins de support », on le vent en poupe dans le grand public comme chez les soignants.

2014 signe un véritable plébiscite pour ces approches complémentaires puisque 72 % des Français les considèrent comme importantes en complément des traitements médicaux, soit 9 points de plus qu’en 2013.

Les femmes y sont particulièrement favorables (76 %) tandis que 29 % des hommes estiment que ces approches sont peu voire pas importantes.

Les seniors semblent également un peu moins convaincus : 67 % d’entre eux les jugent importantes, soit 5 points de moins que l’ensemble de la population.

Par ailleurs, les catégories socioprofessionnelles supérieures ont d’avantage tendance à juger ces approches importantes (77 %) bien que les classes populaires ne s’y montrent pas réticentes (70 % d’opinions favorables).

Lorsqu’on demande aux Français ce que ces approches complémentaires peuvent apporter aux malades, ils évoquent spontanément en premier lieu un soutien, un réconfort psychologique (43 %).

Les répondants parlent ensuite d’une amélioration de la condition psychique et physique (18 %), d’une diminution des effets secondaires et des douleurs (17 %) ainsi que d’une rupture de l’isolement du patient (12 %).

C’est donc un grand moment de reconnaissance pour ces alliées de l’équilibre qui, bien loin d’être des ennemies des traitements traditionnels, permettent de canaliser les effets de ceux-ci, ainsi que nous l’avons précédemment exposé Voir notamment :

(1) Étude Viavoice effectuée par téléphone du 1er au 5 avril 2014 pour l’Institut Curie, auprès d’un échantillon de 1008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

Commentaire : (1)

Portrait de camus12

Offre de pret entre particulier Tres sérieux et très rapide

Bonjour, Monsieur & Madame,
C'est avec un réel plaisir que je désire vous aider en vous octroie de
prêt fiable et très rapide en 24 heures.
Ce message s'adresse aux particuliers, aux
pauvres, ou à tous ceux qui sont dans le besoin d'un prêt particulier
pour leurs différentes charges.
Pour plus d'info, écrivez moi à l'adresse suivante :

Vous qui êtes Français, Polynésien, Calédonien, Martinique, Guyane, Belgique ou autres