La première enquête épidémiologique sur la reprise du sport après un cancer du sein vient d’être lancée… Et vous pouvez y participer !

 

enquête sport cancer

Afin de mieux évaluer la pratique sportive des femmes atteintes d’un cancer du sein, La Mutualité française et l’Association Francophone de l’après cancer du sein (l’AFACS) organisent une grande enquête nationale jusqu’en mars 2011. L’objectif ? Recueillir le maximum d’informations sur la pratique sportive de ces femmes, le temps qu’elles y consacrent et, le cas échéant, connaître les raisons qui les en empêchent. Anonyme, le questionnaire comprend également un volet destiné aux professionnels de santé : médecins généralistes, oncologues et gynécologues. L’implication des professionnels de santé dans ce questionnaire constitue une démarche assez inédite : «Jusqu’ici les médecins se préoccupaient surtout de l’efficacité et des effets secondaires des traitements. Cela fait à peu près 5 ans que de plus en plus d’études démontrent l’impact du mode de vie et notamment des bienfaits de l’activité physique sur la santé des personnes atteintes d’un cancer. C’est très important que les médecins eux-mêmes en informent les patients »,  rappelle le Docteur Carole Maître.

Pour participer, c’est très simple : vous accéderez au questionnaire en ligne à l’adresse suivante : www.bougezcontrelecancerdusein.fr ou en appelant le 39 35 (prix d’un appel local).  

Commentaires : (7)

Portrait de lochet

me voici encore car ma femme n'a pas dormi de la nuit a cause de c'est nerf ça devient l'enfer siun medecin can cerologue lit ceci qui'il me dise ce que je peut faire pour la calmer si un medecin lit c' est a cause du taxol merci de me repondre

Portrait de lochet

bonjour ma femme a eut un cancer suite a un anevrisme de la horte adominale il ont detecter des ganglions pendent l'operation et pour cela il luit une chimiot a base de taxol le cancer est apriori mort alors il ont arreter la chimiot car il luit en rester 2 seances il ont dit stop le taxol luit a attaquer les nerfs ce n'ait pas ireversible qui ont dit mais le probléme elle a enormement de douleurs au mains les bouts des doits sont insensibles et les jambes c'est des soffrances attroces ont a ete voire un neurologue il a dit qu'il fallait attendre sa reviendrait c'est tout ce que nous a dit mais ont nous pas la longueur d'attente en attendant que peut on faire pour calmer l'orrible douleur car moi sont mari je suit impissant devant cette souffrance merci de bien vouloir repondre a ma question jean pierre lochet sur mon site

Portrait de isilda

je marche depuis fort longtemps, la marche est ma soupape de sécurité, sauf que un nouvel intrus à forcé mon corps : la neuropathie.
Tant que cela touchait mes pieds, la douleur était supportable mais aujourd'hui cela touche mon dos, ma jambe et mes hanches.
Je me sens presque trahie qu'on ne m'est jamais prévenue des risques de neuropathies qu’entraînent le protocole de soins. 3 mois après la fin de mon traitement, mon corps se réveille sur des nerfs touchés. Comment faire pour être prise au sérieux? comment cela va t'il évoluer? y a t'il des personnes qui ont été obligées de cesser de travailler à cause du handicap que cela entraine? et surtout comment améliorer mon quotidien.

Lorsque vous avez vaincu deux cancers coup sur coup sans même vous plaindre et en continuant votre vie, votre travail, comment votre entourage percoit il la douleur de l'après cancer ? Et bien, il ne la comprend pas... malgré l'écoute qu'il vous apporte. Je vis quotidiennement avec mes douleurs et tous pensent que je ne sais que me plaindre, que maintenant tout cela est derrière moi et j'ai beau leur expliquer que mon corps ne me répond plus ou alors par des décharges électriques de plus en plus violentes, ils restent tous sourds à ma douleur.
Du coup je ne vis que dans l'angoisse de ces récurrences quotidiennes. Certains ou certaines d'entre vous sont ils paralysés quotidiennement par ces douleurs et que font ils pour y remédier????
Merci

Portrait de chabal

je vien juste de lire tout sur le cancer ,moi j'ai un cancer agressif il mon dit ,comme si il y avais des cancer gentil??
je doit commencer ma chimio le 16fevrier2011et des rayons ,il mon on pas plus dit ,j'ai vue une infirmiere et sa dure 15mn ,et j'en sais pas plus on dit chacun es diferent,la bonne excuse!!moi avec tout se que je vien de lire sur la maison du cancer sa me donne pas envie de faire tout sa pour rien gagner 6 mois 1an ou 2 ou 3 moi sa me dit rien ,je pense rester comme sa et puis vivre se qui me reste trenquille ,et je remarque que personne es comme moi tout le mondes suit chimio rayons sens rien dire resigner comme si on les envoyais a l'abatoires ,je voudrais conetre des hommes ou des femmes comme moi qui on pas envie de tout ses horreure et si il s'en sorte quand meme enfin si il arrive a vivre quand meme ,je trouve bizare qu'il y es que moi qui reagit comme sa !!!donnee moi des avis ,car tout se que j'ai lue ne me motive pas du tout ,merci a cette maison du cancer et au temoigniages des gents ,car les medecins et infermieres me laisse dans le vague a chaque questions de ma part a croires qu'il en save pas plus que moi ,ou qu'il veulent le cacher ,merci a tous et vous felicite pour votre courage moi je ne pourai pas et j'ai pas peur de la mort sais de la douleurs qui me fait peur ,bonne chance a tous ses courageux et courageuses ,

Portrait de powerfull08

BONJOUR,

Etant atteinte d'un cancer bilatérales des deux seins et étant toujours en traitement de chimiothérapie, je pratique depuis 1 an une activité sportive 2 à 3 fois par semaines. Ces cours de gym adaptés sont une bouffée d'oxygène et un moment de bien être pour mon mental et mon physique. Ces cours sont de grande qualité et animés par des personnes compétentes qui sont à l'écoute de leurs adhérents et de leurs capacités à faire tel ou tel exercice. Je conseille vivement à tous ceux et toutes celles qui veulent "bouger un peu" et qui peuvent le faire de pratiquer une activité physique (même minime). Si vous souhaitez des informations complémentaires, n'hésitez pas à m'écrire. Bon courage et bon exercice à toutes et tous !!!

Portrait de Mélilotus

Oui, tu as raison Ecaille, je suis touchée par le K du sein, mais je trouve qu'on ne parle (presque) que de ce cancer, et encore, on va arriver en octobre (rose) !
Ok, il est très fréquent, mais tout-de-même, j'imagine que celles et ceux touchés par d'autres cancers peuvent être irrités par cette inégalité de 'traitement'.

http://blogdemelilotus.wordpress.com/

Portrait de ecaille

... et pour les autres cancers ?