La France a le nombre de cancers masculins le plus élevé d'Europe. L'une des explications à ce tragique constat se trouve dans l'attitude des hommes envers leur santé. Moins à l'écoute de leur corps, ils ont tendance à aller consulter plus tardivement et à ne pas effectuer de visites de contrôle ou de dépistage. D'après un récent sondage du Groupe Pasteur Mutualité, 73% des femmes se disent préoccupées par leur santé contre 64% des hommes. Un changement de mentalité s'avère nécessaire selon le Dr Patrick Légeron, psychiatre. 

Sorry, you need to install flash to see this content.

Une vidéo réalisée en partenariat avec Vivons Prévention.