Je vous envoie de tout cœur mes vœux en mon nom et en celui de l’équipe de la Maison. A tous ceux qui luttent, continuez à garder espoir et courage. A tous ceux qui accompagnent,  conservez amour et énergie pour entourer vos proches en souffrance. Le cancer est une traversée difficile, pour nous tous. C’est pour cela que nous espérons que 2012 nous offrira de beaux cadeaux : répit thérapeutique, stabilisation, rémission, et même pour certains guérison.

2012

Je profite de ces vœux pour vous dire à quel point votre solidarité, votre humanité exprimée dans le forum me touche. Nous avons créé cette Maison et elle est devenue la vôtre. Votre bienveillance les uns envers les autres rend cette Maison chaleureuse, amicale. Je vous en remercie et referme à pas de loup la porte de ce Salon qui n’appartient qu’à vous.

La Maison c’est aussi des tas d’informations qui nous l’espérons vous sont utiles, à vous malades, mais aussi à vos proches.  N’hésitez pas à nous faire part de vos interrogations et vos demandes. Nous enquêterons.

 

Mais la Maison, c’est aussi un lieu d’expression libre et indépendant. Alors en ce début d’année, laissez moi juste exprimer ma colère, qui j’imagine, ne peut que rebondir sur la vôtre.  Ma colère contre tous ces salauds, pardon mais il n’y a pas d’autre mot,  qui motivés dans la vie que par leur seule cupidité, nous empoisonnent sans vergogne. Mettre du gel industriel dans des prothèses, gel qui un jour ou l’autre suintera dans le corps des femmes… Il faut être bien « léger » pour penser que cela sera sans effet sur l’organisme. Mais combien d’autres encore, sous prétexte de minimiser leurs coûts et d’augmenter leurs profits, introduisent aux gouttes à gouttes dans les profondeurs de notre organisme de sombres poisons ?  Pesticides, perturbateurs endocriniens, graisses alimentaires, etc..., la liste est longue. Heureusement, tous n’entraineront pas de graves pathologies. Mais certains, oui.  Et lorsque l’on voit l’augmentation constante des cancers, cela ne peut guère nous rassurer.

Alors, cela me révolte.  Car en tant que malade « chronique » du cancer, je voudrais verrouiller la porte à triple tour pour que personne, et surtout pas nos enfants, nos adolescents, nos jeunes adultes, ne viennent dans cet autre monde, celui de la maladie. 

Je n’ai rien ni d’une extrémiste ni d’une grande naïve qui découvrirait le monde d’aujourd’hui. Simplement, une citoyenne, comme vous, qui aimerait, pardon du gros mot, un peu plus d’éthique. Voilà mon vœu, un peu désabusé hélas, pour 2012.

 

Anne-Laurence Fitère

Co-fondatrice et directrice du site

 

 

Commentaires : (3)

Portrait de Cathie

Je partage totalement ce coup de gueule, rien de tel pour commencer l'année à pleins poumons, bien dégagés !
En plus du gros mot d'éthique, j'ajouterai une pincée de féminisme : pour les prohèses PIP, ce qui me navre, c'est que la femme intelligente, la patiente éclairée n’aura à aucun moment et d’aucun point de vue existé dans cette affaire. C’est choquant de bout en bout.
Je souhaite à La Maison une année remplie d'enquêtes et d'articles pertubateurs !
Merci d'être sur le guet.
Cathie

Portrait de aiglonne

Je rêve qu'à partir de 2012 le mot respect prenne tout son sens et soit la base de nos actions.
Le pdg de PIP m'a sciée en admettant tranquillement que c'était pour une question de coût. Quelle arrogance quel cynisme. En même temps c'est représentatif de la société actuelle.
Que peut-on faire en tant que citoyens ?

Portrait de sitelle

Il semble qu'il y ait pire encore, car j'ai cru comprendre que les américains avaient le moyen de guérir tous les cancers ou presque. Or les laboratoires, et leurs lobbies empêchent que soient déposés les mises sur le marché de certains vaccins anticancer. Parce que des malades leur rapportent plus que des bien portants, ou des cancéreux guéris. Quand on entend ce genre de chose, on ne peut que penser au mot 'génocide' étendu à la planète. Du jamais vu. Et je pense que la source était sûre, car la nouvelle a vite été étouffée.

Marie-Claude.