esthetique

S’occuper de soi en prenant soin de son image pendant la maladie peut réellement aider, certains jours, à affronter cette épreuve. Voici quelques pistes de bien–être et de beauté à suivre sans modération car améliorer son apparence a toujours un effet bénéfique sur le moral.

Tout au long de la maladie cancéreuse, les malades peuvent être confrontés à la nécessité de cicatriser. Alors qu’on inaugure l’Institut de la cicatrisation Jean-Paul Belmondo, au sein du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph à Paris, le Dr Pascal Priollet, chef des services de médecine interne et de médecine vasculaire de l’hôpital, et Président de l’Institut, explique les liens entre cancer et cicatrisation.

Face à la perte de cheveux qu’entraînent souvent les traitements anti-cancéreux, certaines choisissent de porter des chapeaux.  Un choix parfois coûteux. Des ateliers de confection de chapeaux à bas prix commencent donc à voir le jour. Celui de Bayonne est l’un des premiers du genre.

Le cancer du sein change la perception de ce fleuron du corps féminin. Une étude réalisée par la cancérologue et sexologue Isabelle Gabelle-Flandin sur l'évolution de cette image montre à quel point la maladie bouleverse la vie sexuelle. Mais cela n'est pas irréversible : l'oubli aide à retrouver un sein source de plaisir sexuel. Entretien.

Vous allez passer de longs mois en tête à tête avec votre perruque. Pas question de se rater sur son choix. Avec une image de soi déjà passablement ébranlée par la perte des cheveux, il est impératif par ailleurs de ne pas se sentir mal face aux autres. Erreurs à ne pas commettre et conseils.

La chute des cheveux est un événement perturbant, voire traumatisant pour bon nombre de femmes. Que faire de son crâne chauve lorsqu’on ne souhaite pas recourir à une perruque et que l’on préfère toutefois le cacher ? Comment en prendre soin ? Quel foulard choisir ? Voici quelques conseils pratiques.

 

La dermopigmentation ou « tatouage médical » est utilisée dans deux suites de cancers : elle permet de redessiner la ligne des cils et sourcils malmenés par les traitements. Avec elle, on recolore aussi l’aréole mamelonnaire en cas de chirurgie du sein. Le point sur cette technique avec le Dr Anne Rauzy, médecin esthétique à la Clinique Art Médica, à Montpellier.

Armée de foulards, borsalino et maquillage, Marie-Laure Allouis  aide les patients à se réconcilier avec leur image souvent mise à mal par la maladie. Cette infirmière à l’Hôpital Georges Pompidou à Paris a en effet une double casquette : soignante et « relookeuse », deux missions qu’elle assume avec une conviction toute communicative. 

Une fois seules devant leur miroir, nombre de femmes sont très déçues de la perruque tout juste achetée. Elles n'aiment plus vraiment la coupe ou tout simplement, ne réussissent pas à la positionner correctement. Découragées, certaines vont la remettre dans la boite, pour ne plus y toucher. Voici quelques conseils pour dépasser cette première déception et l’ajuster sans aucune difficulté.

Qui l'eût cru? J'ai du mal à me passer de cette « boule de poils »! Difficile de l’abandonner dans une vulgaire boite à chaussure, après tous ces mois –neuf au total – passés ensemble. Dès le début, je l’ai aimée. Parce qu’elle était là, prête à  me redonner confiance en moi, à m’aider à renouer avec ma féminité. Toujours impeccable, elle m’a fait passer pour ce que je n’étais pas : une bien portante.