Elodie*, jeune maman trentenaire, n’avait que 5 ans lorsqu’on lui a diagnostiqué une tumeur rénale.  Après une ablation du rein, une chimiothérapie de un an et dix ans de régime sans sel, elle a été considérée en rémission totale. Elle nous confie ce que cette expérience de l’enfance implique dans sa vie de femme.

On connait l’association « A chacun son Everest », créée en 1994 par le Dr Christine Janin, pour les séjours à la montagne qu’elle offre aux enfants malades. Depuis 2011, ces séjours sont également ouverts à des femmes en rémission de cancer du sein. L’objectif ? Retrouver confiance en soi après les traitements et se régénérer.

Chef de service à haute réputation dans un grand hôpital parisien, il pourrait se contenter de goûter son succès. Mais le Pr David Khayat combat le cancer grâce à l’écriture, aussi. Après quelques essais et romans, il  livre une confession touchante sur son métier, l’importance de la parole et de l’écoute dans toute consultation de cancérologie. 

Pour livrer bataille face au cancer, il vaut sans doute mieux être à deux. Tel est le sentiment qu’on éprouve à la lecture du livre - témoignage de Catherine et Andreas, dans lequel apparaissent  à la fois solitude de chacun et union indéfectible. Un texte sans concession qui montre que l’épreuve n’épargne personne.

L’écrivain Michel Séonnet raconte l’histoire vraie d’Ambroise Ficheux, un garçon atypique atteint par un cancer des os qui lui sera malheureusement fatal. Mais ce récit poignant montre comment la spiritualité peut aider à traverser l’épreuve de la maladie.

 

Les témoignages des unes aident les autres, et en matière de cancer du sein, la littérature est abondante. La psychologue Maryse Vaillant, elle- même auteur de nombreux livres, a souhaité exprimer son enthousiasme pour un récit en particulier, celui de Ginette Thuillier, Une femme en morceaux. Parce qu’il diffuse la rage de vivre.

 

Quitter  puis reprendre son travail après la maladie : une épreuve pour certains, une renaissance pour d’autres. Mais dans les deux cas, ce sont les relations avec les collègues qui changent tout. Voici des témoignages qui soulignent le rôle crucial de la hiérarchie pour une bonne réintégration à « la vie de bureau ». 

Etre victime d’un cancer lorsque l’on est travailleur indépendant peut ressembler à un véritable parcours du combattant. Car en plus du stress de la maladie, il faut également maintenir son entreprise à flot, bien souvent sans appui. Comment maintenir son chiffre d’affaires sans s’épuiser ? Quelle réaction avoir face à sa clientèle ? Enquête.

 

Conserver son emploi ou en trouver un lorsqu’on a un cancer n’a rien d’évident. Une reconnaissance du statut de travailleur handicapé peut, dans certains cas, faciliter ces objectifs. Le point sur la procédure avec Cécile Leca, Coordinatrice de l’Unité formation et insertion professionnelle à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de Paris.

 

Les soins palliatifs sont des soins prodigués non pas dans le but de guérir une maladie, mais ses conséquences. Ils visent à privilégier le confort du patient, que ce soit par administration de morphine ou le recours à un psychologue. De plus en plus de patients souhaitent recevoir ces soins à domicile. Mais cela nécessite quelques aménagements.