travail

Quitter  puis reprendre son travail après la maladie : une épreuve pour certains, une renaissance pour d’autres. Mais dans les deux cas, ce sont les relations avec les collègues qui changent tout. Voici des témoignages qui soulignent le rôle crucial de la hiérarchie pour une bonne réintégration à « la vie de bureau ». 

Etre victime d’un cancer lorsque l’on est travailleur indépendant peut ressembler à un véritable parcours du combattant. Car en plus du stress de la maladie, il faut également maintenir son entreprise à flot, bien souvent sans appui. Comment maintenir son chiffre d’affaires sans s’épuiser ? Quelle réaction avoir face à sa clientèle ? Enquête.

 

Conserver son emploi ou en trouver un lorsqu’on a un cancer n’a rien d’évident. Une reconnaissance du statut de travailleur handicapé peut, dans certains cas, faciliter ces objectifs. Le point sur la procédure avec Cécile Leca, Coordinatrice de l’Unité formation et insertion professionnelle à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de Paris.

 

Le cancer touche de plus en plus d'actifs. Dans des milliers d’entreprises, il faut donc gérer au mieux la cohabitation avec des salariés qui ont aussi le statut de patients. Cet enjeu concerne directement les ressources humaines et les managers qui manquent encore d'outils concrets pour y répondre.

Reprendre son occupation professionnelle après un cancer n’est pas toujours facile. Si pour certains tout se passe bien, souvent grâce aux collègues et à une hiérarchie compréhensive, les craintes d’être déclassés, voire licenciés, assaillent de nombreux patients. Et se vérifient malheureusement trop souvent dans les faits.

 

Tant que l’état physique le permet, et s’il est pratiqué dans de bonnes conditions, le travail reste pour beaucoup de malades une source de mieux-être. Malgré les difficultés rencontrées. Témoignages.

 

cancer, Relais Juris Santé

Le mi-temps thérapeutique est une bonne solution pour reprendre une activité professionnelle à un rythme plus doux, pendant quelque temps. A condition de maîtriser les subtilités des démarches administratives... et surtout d'obtenir le feu vert de l'employeur. Les explications de notre partenaire, l'association Relais Juris Santé.

Reintégrer les salariés malades du cancer dans l'entreprise

Rares sont les entreprises françaises qui se sont données les moyens d’agir contre le cancer, alors même que celui-ci touche leurs salariés. Malades, ceux-ci sont souvent mis « hors circuit ». Chez Electricité de Strasbourg, un plan d’action initié il y a deux ans vise à lutter contre le cancer en amont par des mesures de prévention, mais aussi à faciliter la réintégration des personnes concernées, et à « développer une culture en santé » chez tous les salariés.

Cancer: peut-on être licencié au bout de six mois d'arrêt?

C’est une crainte souvent exprimée par les malades. Nous avons posé la question à Fabienne Jégu, responsable du pôle santé handicap à la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité.

Avoir un cancer bouleverse aussi la vie professionnelle. De la difficulté à garder le contact avec l'entreprise pendant les traitements aux relations transformées avec les collègues et la hiérarchie en passant par la reprise du travail malgré la fatigue et les effets secondaires... voici le témoignage de Carole, 31 ans.