outdoor

La consigne peut sembler paradoxale, mais les effets sont bien réels : la fatigue liée à un cancer peut-être soulagée par l’activité physique. Essais cliniques à l’appui, cette notion gagne petit à petit du terrain auprès du corps médical et des patients. Encore faut-il qu’elle soit régulièrement rappelée dans les consultations.

 

Les bienfaits du sport sont aujourd’hui largement prouvés mais quelle activité  pratiquer lorsqu’on est confronté au cancer ? Y a-t-il des contre-indications ? Le point avec le Pr Philippe Wind, responsable du service de chirurgie digestive à l’hôpital Avicenne, et enseignant dans le cadre du DU « Sport et Cancer » à Bobigny (93).

 

Généralement, les adeptes des médecines douces sont plutôt des femmes. Mais depuis le printemps dernier, l’association Escale 75 propose gratuitement à l’hôpital Saint-Louis des séances de sophrologie et de yoga aux hommes atteints de cancer. Que retirent-ils de cette expérience ? 

 

Les résultats d’études confirmant les bienfaits du sport dans le traitement  des cancers et la prévention des récidives commencent à porter leurs fruits.  Au CHU de Rennes, un véritable programme d’activités physiques est concocté à la carte pour les patients. Une initiative qui pourrait bientôt s’étendre à d’autres centres hospitaliers.

A Reims, l’association « Ensemble pour elles » propose aux femmes atteintes d’un cancer du sein, ou l’ayant été, une activité aquatique originale : le « Dragon boat ». Au programme de chaque entraînement, efforts physiques, échanges et bonne humeur. De quoi faire peur au cancer.

« Pour moi, le cancer n’a jamais existé ». Car malgré le cancer qui le rattrape chaque fois, Gérard Bourrat a accompli ses projets les plus fous.  A 68 ans, « le survivor » a gravi deux fois l’Everest, et fait de nombreuses courses. Une leçon de vie et de courage pour tous les malades.  

thierry Bouillet, oncologue, cofondateur de la CAMI

Retrouver son corps, vaincre la fatigue, diminuer les risques de récidives: le sport est décidément un allié de poids dans la lutte contre le cancer. Le Dr Thierry Bouillet, oncologue au CHU Avicenne et à l'Hôpital Américain de Paris, et cofondateur de la CAMI (Cancer Arts Martiaux et Informations) nous rappelle le bien-fondé d'une activité physique régulière.

Fréquents aux Etats-Unis, les jardins thérapeutiques pour malades du cancer sont encore rares en France. On en compte seulement deux, l’un à l’Institut Curie, à Paris, l’autre à l’Institut Bergonié, à Bordeaux. Un troisième devrait voir le jour d’ici un an au Centre François Baclesse, à Caen. Ces petits carrés de nature ont pourtant de nombreuses vertus.

 

serge corvino, champion de tir à l'arc

Continuer le sport, et même la compétition de haut niveau, avec un cancer? Cela semble mission impossible. Et pourtant, Serge Corvino, archer en équipe de France, l'a fait. Un témoignage de courage et de volonté.

Durée vidéo:2min56s

L’association Aquadémie Paris Plongée propose tous les mois depuis 2009 des séances de plongée à des patients ayant terminé leurs traitements. Une initiative originale qui s’inscrit dans un processus global de reconstruction. Et invite après l’épreuve à une renaissance aussi bien physique que symbolique.