les-enfants-et-les-ados

Lorsque, enfant, on a été touché par le cancer, on peut craindre pendant longtemps d’en subir des conséquences physiologiques. Mais comment rester vigilant tout en vivant au mieux sa vie d’adulte bien portant ? Une consultation dédiée à cette population « à risque » a été créée à l'Institut Gustave Roussy. Explications. 

Avec son nez rouge, Nadine Monod à la ville, devient « Osseïn », clown taquin du « Rire Médecin ». A l’ occasion de la campagne d’actions annoncée par l’association autour du cancer de l’enfant, elle nous raconte son parcours et sa mission auprès des enfants hospitalisés à l’Institut Gustave Roussy, à Villejuif, où elle intervient spécifiquement depuis cinq ans.

En cette période où l’on parle du cancer des enfants, certaines œuvres sont d’utilité publique. C’est le cas de la  bande dessinée « Boule à Zéro ». Zita, une petite fille marocaine de treize ans soignée pour une leucémie, en est l’ héroïne. Le dessinateur Serge Ernst nous raconte la genèse du projet et la création d’une association nommée « 2000 BD ».

Sylvie Rosenberg-Reiner, présidente de  Apache (Association Pour l’Amélioration de la Condition d’Hospitalisation de l’Enfant) poursuit son combat pour les droits des plus jeunes à l’hôpital, avec la création du site Internet Droit-enfant-hopital. Objectif: faciliter l’accès aux informations juridiques nécessaires dans ce type de situation. Entretien.

 

Les enfants et jeunes proches des malades hospitalisés ont trop souvent  été mis de côté, voire ignorés dans les services hospitaliers. Pour changer cette situation, une bande - dessinée à destination du personnel entend favoriser une prise de conscience : ces jeunes visiteurs, acculés à une situation difficile, ont eux aussi besoin de se sentir accueillis.

Pour leur offrir un moment d’évasion et des possibilités de distraction, de nombreuses associations interviennent dans les hôpitaux auprès des enfants malades. Focus sur quelques-unes de ces alliées irremplaçables des petits hospitalisés.

Entre douleur et difficulté à exister, les frères et sœurs des enfants malades n'ont pas la vie facile. Comment leur offrir tout de même l'enfance à laquelle ils ont le droit? Les réponses d'Eric Trappeniers, psychothérapeute de famille et de couple , directeur de l'Institut de la Famille à Toulouse et Lille.

Atteint d’un lymphome de Hodgkin à l’âge de 20 ans, Mathieu a dû, pour protéger sa fertilité, donner son sperme dans l’un des sites du CECOS (1). Une expérience déroutante dans le parcours de soins. Témoignage.

Dans certains cas, les enfants malades doivent être placés en chambre stérile. Les parents peuvent tout à fait accompagner leurs petits dans cette situation, moyennant quelques consignes à respecter. Lesquelles ? Explications de Sandrina Rodrigues, cadre de soins en oncologie à l'Institut Gustave Roussy et Véronique Robin, cadre infirmier à l'hôpital Robert Debré.

Deux mères américaines ont demandé à Mattel, le fabricant de Barbie, de commercialiser un modèle de poupée sans cheveux. Objectif ? Aider les enfants malades et ceux concernés par la maladie d’un proche à changer leur regard sur le cancer. Que penser de cette initiative ? Réaction du Dr Patrick Ben Soussan, pédopsychiatre spécialiste de la maladie chez les petits.