Comment s'adresser aux jeunes pour parler des méfaits du tabagisme? Les discours institutionnels sont connus mais ont du mal à toucher cette population. Le Groupe Skyrock, très écouté des jeunes, délivre des messages de prévention sur un de ses sites internet. Voici les conseils de la rédactrice en chef du site, Audrey Vandeputte.

Une vidéo réalisée dans le cadre du partenariat entre La Maison et le site Vivons Prévention.

(Durée vidéo: 2min54s)

Sorry, you need to install flash to see this content.

Retrouvez la première vidéo de notre série "Les bons gestes de la prévention" sur la nutrition.

Commentaires : (2)

Portrait de FANY

Bonjour, mon fils a eu une maladie de Hodgkins à 10 ans, c'est un cancer des ganglions; il a été soigné, par chimio et des séances de radiothérapie; ça s'est terminé l'année dernière.
Depuis, il a repris l'école, il semble bien dans ses baskets, il arrive à en parler avec les proches mais n'apprécie pas vraiment d'en parler..dès qu'il va à l'hôpital pour des examens, les odeurs, les lieux lui rappellent de mauvais souvenirs..à quand des services hors hôpital??!!... Il a eu plus de chance que certains enfants,j'en suis consciente et je sais ô combien les mères et les pères supportent les traitements de longue durée...je les ai vu, je les ai soutenu. Je souhaitais parler de situations rencontrées avant le cancer qui me posent question quand à son "origine" .Mon fils a eu un appareil dentaire qui lui a fait une mycose buccale, ma fille aussi a eu des ganglions qui ont gonflé du à un appareil dentaire..le fournisseur d'appareil ne peut dire comment sont faits précisémment les appareils, j en ai parlé au médecin, qui m'a répété que l'origine était encore inconnue, que différents facteurs entraient en compte...comment se fait-il qu une augmentation des cancers chez l'enfant se fait ressentir depuis ces 10 dernières années en France et que la recherche n'avance pas...??!!pollution, carbone..alimentation,autres???! et peut être le côté psychologique...quelquechose m'échappe...lisez Laurent Grenelle "l'homme qui voulait être heureux" et voyez que pour l'instant, dans les hôpitaux, on soigne le corps..mais pas l'esprit...même si des psychologues font du bon boulot..je dirais "quand allons prendre conscience du psychisme?"on soigne nos enfants à coup d'irradiation...pas le choix...mais nous savons que cette méthode peut avoir de réelles répercutions sur le corps...et l'esprit?!!je suis une mère et même si l'on me dit que mon enfant est "soigné" en rémission, qui peut me dire que ce cancer ne reviendra pas? les statistiques?les protocoles Européens? ça rassure qu'à moitié..
je souhaiterai échanger avec un parent dont l'enfant a eu cette maladie..mon fils a 11ans et demi, il a beaucoup grandi, sa thyroïde semble être bien, mais il a tout de même pris 10 cm en 1 an et pris qq kg aussi!! quelle insécurité quand à l'avenir...il faut être positif, croire..mais tout de même quand allons nous nous pencher réellement sur cette maladie? et confondre davantage les métiers, médecins,chercheurs enphysiqie chimie nano.. oncologues, médecines parallèles, psychiatres, psychologues...peu d'informations nous sont données ds les hôpitaux, les médecins nous disent de faire comme on veut losqu'on leur demande si une médecine parallèle peut éventuellemnt aider!!alors nous avons fait appel à un magnétiseur pendant les séances de radiothérapie...pour éviter les brûlures..avec succès..
à tous ces enfants et à tous les parents, je souhaite beaucoup de courage et d'être entourés pendant ces difficiles moments, vivez!, osez!, pour déclencher un réel engagement à se rassembler .. avoir des réponses et surtout revendiquer le fait que les infirmières font tout pour "être présentes" dans des conditions souvent difficiles..il est temps de revoir sa copie mon cher ministre et de mettre en avant les conditions de travail dans les hôpitaux, de donner les moyens sanitaires et sociaux pour un meilleur accompagnement..au nom des enfants..

Portrait de Alinea

La solution, aussi folle qu'elle puisse paraître, est d'obliger les compagnies à produire des paquets de cigarettes, sans marketing. A savoir des paquets blancs avec le nom de la marque imprimé en typo noire Times corps 18 sur fond blanc. Toutes les marques sont confondues et masquées derrière le produit. Curieusement, ça marche et les ventes s'écroulent...