Prisé par les Asiatiques depuis plus de 5000 ans,  le soja a des qualités nutritionnelles exceptionnelles, un rôle protecteur face aux accidents cardio-vasculaires…Mais associé au cancer, il semble menaçant. Quelles idées reçues sur le soja faut-il prendre au sérieux? Le point avec le Pr Catherine Bennetau, chercheur en sciences animales et nutrition-santé, à Bordeaux.  

Lors du 48ème Congrès de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) qui vient de se tenir à Chicago, les présentations d’essais se sont succédées. Parmi eux, certains représentent des espoirs pour demain, notamment pour les malades qui ne répondaient pas jusqu’ici aux traitements : ce sont ceux-ci que nous avons  choisi  de vous présenter .

La Haute Autorité de Santé vient de conclure, dans son dernier rapport, à la non-pertinence du dépistage du cancer de la prostate par dosage du PSA. Une nouvelle fois, le débat sur les dépistages systématiques est ré-ouvert. Quels sont les arguments des détracteurs? Voivi une enquête pour faire le point.  

Lorsqu’un examen radiologique repère une masse suspecte, ou lorsqu’une « boule » s’est fait sentir à la palpation d’un organe, il faut établir s’il s’agit d’un cancer ou non. Pour répondre à cette nécessité, la solution est de prélever un morceau de la tumeur suspecte et de l’analyser. Explications sur cet acte médical souvent incontournable : la biopsie.

Si l’hormonothérapie est un traitement efficace contre certains cancers de la prostate, elle a malheureusement un prix. Modifications corporelles et baisse de la libido peuvent altérer le moral des patients. Comment y faire face ? Les réponses de Jean-Luc Machavoine, Psychologue Clinicien au Centre François Baclesse de Caen et au Centre Hospitalier Jacques Monod de Flers.

Jacques Henric, écrivain spécialiste de la littérature érotique, a été opéré d’un cancer de la prostate en 2007. Dans son livre La balance des blancs, l’époux de Catherine Millet - connue pour son livre La vie sexuelle de Catherine M - construit un texte autour de la maladie et du corps. Avec, toujours, sa vision hors norme de la sexualité.  

Longtemps considérée comme un traitement anti cancer de «seconde zone», l’hormonothérapie a su gagner ses lettres de noblesse et suscite un regain d’intérêt, notamment dans les cas de cancers du sein, de la prostate et de l’endomètre. De nouvelles molécules relancent l’espoir, même si la tolérance à ces traitements n’est pas partagée par tous les malades. 

 

Tout a commencé quand on s’est rendu compte que certains chiens arrivaient à dépister des tumeurs malignes. De là à imaginer que ces dernières ont  une «odeur» caractéristique et reconnaissable, il n’y avait qu’un pas qu’on franchi les chercheurs. Des équipes partout dans le monde travaillent désormais à concevoir des nez électroniques performants pour dépister certains cancers.

CANCER DE LA PROSTATE

Portrait de kikidepaname

J'ai été dépisté pour le cancer de la prostate en mai 2010
après examen du PSA, scanner,IRM, radio nucléaire. J'ai le cancer totale de la prostate.
Je suis opéré a brest Hopital de la Cavale blanche par le Professeur FOURNIER. un spécialiste
Je suis opéré le 14 novembre 2010, l'opération dure 6 heures, car le professeur fait 2 opérations en 1. Il enlève la prostate et pose une bandelette pour éviter l'incontinence.
1 mois plus tard rendez vous de contrôle, tout va bien la forme est revenue sauf l'érection mais j'étais au courant qu'il faudra attendre un peu

C’est la dernière molécule dont on parle, et pourtant l’une des plus anciennes dans nos boîtes à pharmacies familiales. Après avoir accompagné les astronautes américains sur la lune, calmé moult maux de tête et sauvé des milliers de cœurs, l’aspirine intéresse désormais au plus haut point les cancérologues.