Un témoignage pour tous les malades

Portrait de teuteu67

Bonjour à tous,

J'ai beaucoup hésité avant de faire cette démarche... Mais en hommage à ma mère et pour tous les proches en proie au doute et au chagrin, je comptais partager sous forme d'un livre-témoignage mon expérience sur le suivi d'un malade...

Voici le lien pour celles et ceux que cela pourrait intéresser:
http://www.publibook.com/librairie/livre.php?isbn=9782748396027
(vous pouvez également le trouver sur Amazon et sur le site de la FNAC)

Nous sommes tous concernés tôt ou tard...

Bonne lecture

Certains cancers apparaissent, se développent, entraînent des métastases... avant de disparaître sans aucune intervention de la médecine et sans même laisser de traces. Ces phénomènes de rémissions spontanées, bien qu'extrêmement rares, existent et restent encore bien souvent inexpliqués.

A l’heure où Mars Bleu, le mois du cancer colorectal, s’achève, certaines découvertes en ce domaine s’annoncent décisives. Ainsi il deviendra possible, à l’avenir, de déceler les personnes à risque et donc d’agir à temps, avant même que les  cellules précancéreuses ne se transforment en cellules cancéreuses. Une réelle avancée concernant certaines tumeurs.

Les hommes en surpoids ont plus de risque de déclarer un cancer de la prostate, l’obésité accroît le risque de cancer du côlon, la surcharge pondérale favorise les récidives de cancer du sein... Par quels mécanismes la graisse peut-elle ainsi favoriser la prolifération de cellules cancéreuses ? Explications. 

 

Afin d’évaluer les risques de prédisposition familiale à certains cancers, plus d’une centaine de centres proposent aujourd’hui des consultations en oncogénétique. A quoi servent-elles ? Comment se déroulent-elles ? Le point avec le Pr Pierre-Laurent Puig, responsable de l’unité fonctionnelle d’oncogénétique clinique à l’hôpital Georges Pompidou.

 

Les résultats d’études confirmant les bienfaits du sport dans le traitement  des cancers et la prévention des récidives commencent à porter leurs fruits.  Au CHU de Rennes, un véritable programme d’activités physiques est concocté à la carte pour les patients. Une initiative qui pourrait bientôt s’étendre à d’autres centres hospitaliers.

Etre un professionnel de la maladie et se retrouver dans la peau de celui qui est atteint dans son corps est une expérience complexe et troublante. De plus en plus de médecins touchés par le cancer osent en témoigner. Des vécus qui ont un impact essentiel sur la traditionnelle relation médecins/malades.

Pour dépister un cancer du côlon, le patient doit souvent se prêter à une coloscopie. Il existe aujourd’hui deux techniques. La coloscopie « optique »qui nécessite une anesthésie générale et une coloscopie « virtuelle », plus rapide et moins invasive. Avantages et inconvénients de ces deux techniques.

Le mois de mars sera « bleu ». Il est dédié pour la quatrième année consécutive au cancer colorectal. Il s’agit de sensibiliser une part plus importante de la population au dépistage précoce de ce cancer encore trop meurtrier. Symptômes à ne pas prendre à la légère mais aussi recours au test permettant de détecter ce cancer qui se soigne très bien s’il est pris tôt.

C’est la dernière molécule dont on parle, et pourtant l’une des plus anciennes dans nos boîtes à pharmacies familiales. Après avoir accompagné les astronautes américains sur la lune, calmé moult maux de tête et sauvé des milliers de cœurs, l’aspirine intéresse désormais au plus haut point les cancérologues.