Le médecin lui a tenu ce discours : « eh bien madame, avec une tumeur de cette taille là au sein, je m’étonne que vous ne soyez pas déjà morte ! ».  Sidérée, la dame en question n’a pas voulu en savoir plus sur les traitements à venir. Elle est partie en claquant la porte, offusquée par tant de brutalité.

Chauve qui peut - part 1

Aujourd’hui je pense qu’on peut rire de tout, mais ça dépend du moment quand même. Un jour mon frère a eu cette blague que j’ai trouvée consternante : un sanglier croise un cochon et lui dit « alors, tu as fini ta chimio ? » 

Le cancer renvoie à une problématique de perte ; celle de la perte des cheveux est une question sensible et délicate, parfois minimisée.

La grippe A guette et il est légitime qu’elle inquiète un peu plus les personnes déjà fragilisées par un cancer et sa cohorte de traitements. L’une des premières recommandations (d’autres viendront très vite sur ce site) est… de penser à épargner les autres. En cas de symptômes, appelez votre service d'oncologie mais ne vous y rendez pas. En effet, nombre de personnes en chimio peuvent subir une baisse de leurs défenses immunitaires. Evitons de les contaminer.

Envie de partager votre experience ? Réagissez au sujet.

Que disent vos oncologues sur la grippe A : vaccination pour qui ? quel traitement préconisé ?

Réagir sur le forum

En discutant avec des salariés de Aides (l’association de lutte contre le sida), j’ai appris à ma grande surprise que les traitements d’aujourd’hui ne seraient quasiment plus assortis d’effets secondaires. Alors ma question est simple : a quand la fin des effets secondaires pour les chimio ?

cancer et perte de cheveux

Quelques minutes avant la perfusion de certaines chimios, les infirmières vous proposeront le port d’un casque réfrigéré. Elles mouillent les cheveux avant de recouvrir la tête d’un « bonnet » glacé. Sa tolérance est variable d’une personne à l’autre. Son efficacité aussi. Quelques conseils pour freiner la perte des cheveux.