Atteint d’ un cancer, on peut être tenté de multiplier les conseils thérapeutiques et les rencontres avec des spécialistes. Si demander un second avis médical est en effet un droit des patients, la démarche n’est cependant pas si évidente. Face aux réticences de certains oncologues, les recours existent.

Pour le patient, changer de médecin est un droit. Mais rompre l’alliance thérapeutique engagée sur le long terme avec son oncologue est loin d’être une décision facile à prendre. Dans certaines circonstances, oser cette rupture s’avère toutefois souhaitable. Pour quelles raisons décide t-on de changer de cancérologue? Comment procéder dans cette situation peu banale ? 

 

cancer et dossier médical

Tout patient a le droit de récupérer son dossier médical. A la tête de l’Association Relais Juris Santé, Dominique Thirry-Borg nous explique qui peut y accéder outre le patient, ce qu’il contient comme informations, quelles sont les formalités pour le récupérer. A lire : ce que dit la loi, ce qui se passe dans la pratique, et les conseils donnés par Dominique Thirry-Borg, juriste en droit de la santé.

A ce monsieur du nord ouest de la France, l’hôpital local voulait enlever tout l’estomac. Mais le patient ne l’entendait pas ainsi. Après tout, il n’avait qu’une toute petite tumeur, alors pourquoi un tel coup de massue sur son organisme ? Prenant son dossier médical sous le bras, il est allé consulter à quelques deux cent kilomètres de là, dans un grand centre d’oncologie.