« Avant mon boulot me passionnait, explique Angela Enriquez, rédactrice en chef d’une revue économique. Mais lorsque je suis revenue après le traitement de mon cancer du sein, mon journal venait de se faire racheter et, mes centres d’intérêt avaient changé. Je me suis sentie alors très dépressive. J’avais besoin d’un nouveau défi à relever ». 

Comment les médecins asiatiques traditionnels perçoivent-ils la maladie cancéreuse ? A l’heure où l’acupuncture et la phytothérapie chinoise aident à supporter les effets secondaires des traitements classiques, focus sur cette médecine énergétique.