Cancers des enfants : les oubliés de la recherche

Portrait de evapourlavie

35 secondes... 35 secondes de votre temps pour comprendre l'URGENCE concernant les enfants victimes de cancers... 35 secondes à visionner, à partager pour informer un maximum de personnes et les inviter à soutenir la cause des enfants...
Notre association milite pour une loi destinée à soutenir la recherche sur les cancers pédiatriques. Pour signer notre pétition : www.evapourlavie.com
Merci...♥ http://www.youtube.com/watch?v=e-SIDkVdhr4&feature=share

Cancérologue et chercheur atypique à Polytechnique, Laurent Schwartz dénonce depuis longtemps les thérapeutiques classiques contre le cancer. A l’ heure où il publie « Cancer : Guérir tous les malades. Enfin ? », nous avons rencontré ce chercheur qui n’hésite pas à bousculer croyances et certitudes dans l’espoir de faire avancer la science.

Aujourd’hui, les chercheurs travaillent main dans la main avec les cliniciens. Leur objectif: mettre en place, le plus rapidement possible, de nouveaux traitements anti-cancer. Tour d’horizon (non exhaustif) des projets prometteurs qui pourraient, dans les années à venir, changer le quotidien des patients.

Co-produit par l'Inserm, l'Institut national du cancer (INCa) et l'Association pour la recherche sur le cancer (ARC), ce web-documentaire met en lumière les axesde recherche actuels les plus prometteurs en cancérologie, en particulier les avancées concourant au développement d'une médecine personnalisée. Avec des interviews croisées de chercheurs et de malades. 

A mi-parcours du Plan Cancer 2 (2009-2013), et à l’occasion de la journée mondiale contre le cancer, il était temps de faire un point sur l’état d’avancement de cet immense chantier. Jean-Pierre Grünfeld, professeur émérite, chef de l’unité de néphrologie à l’hôpital Necker à Paris qui a la charge de ce « Plan Cancer 2 » nous en décrit les avancées et les points de blocage.   

 

Les cancéropôles ont reçu en juin dernier la labellisation de l’Inca pour une période de 4 ans. Ils jouent un rôle essentiel dans la recherche en cancérologie. Précisions avec Véronique Atger, responsable du département de biologie à la direction de la recherche du Cancéropôle de la région PACA.

Cancer du sein : résumé de 12 recherches financées par la Fondation pour la Recherche Médicale

Portrait de remy66

Depuis 2006, le partenariat entre La Parisienne et la Fondation pour la Recherche Médicale a permis de réunir plus de 302 680 € de dons (dont près de 120 000 € en 2010) permettant de développer 10 projets de recherche sur le cancer du sein.

Télécharger le résumé des recherches (pdf) :
http://bit.ly/12-recherches-contre-cancer-du-sein-financees-par-frm

En 2010, 52 500 nouveaux cas de cancers du sein ont été diagnostiqués en France. Cette maladie touche 1 femme sur 9 au cours de sa vie et dans 75% des cas, les femmes atteintes ont plus de 50 ans.

La recherche contre le cancer nécessite toujours plus de dons et les associations rivalisent d’ingéniosité pour pousser les citoyens à mettre la main au porte-monnaie. En Angleterre, le Cancer Research Uk table sur la communauté internet pour trouver de nouvelles ressources. 

Tout a commencé quand on s’est rendu compte que certains chiens arrivaient à dépister des tumeurs malignes. De là à imaginer que ces dernières ont  une «odeur» caractéristique et reconnaissable, il n’y avait qu’un pas qu’on franchi les chercheurs. Des équipes partout dans le monde travaillent désormais à concevoir des nez électroniques performants pour dépister certains cancers.

L’Association Pour la Recherche sur le Cancer avait organisé le 4 février un « Grand Direct » permettant au public de questionner des chercheurs impliqués dans la lutte contre la maladie. A la fois joignables sur Internet et présents sur des plateaux en « multiplex » (de Paris, Marseille et Lyon) ces professionnels se sont montrés accessibles, engagés, et plutôt rassurants.