Malgré d’excellentes chances de guérison, il a un impact psychologique très profond du fait de sa dimension symbolique. Honte, culpabilité et anxiété s’en trouvent particulièrement amplifiées. Eclairages avec le Dr Karen Kraeuter, psycho-oncologue à l’hôpital Avicenne de Bobigny.

Je suis moi. Et pourtant qui me voit, dissimulée que je suis par les pinces du crabe? Dans cette soirée d’anniversaire, je me rends, heureuse de renouer avec un semblant de vie « normale ». La fête était belle mais sur le chemin du retour, un malaise sournois grignote mon moral. Pourquoi la compassion des autres m’ébranle-t-elle ? Parce qu’elle vient me rappeler à chaque instant le mal qui me ronge. Si moi je fais tout pour l’oublier, le temps d’une soirée, bien sûr que eux ne le peuvent pas. Je suis le cancer incarné.

La journée mondiale contre le cancer ce 4 février permet de « parler cancer » au grand public. Pour autant, le malade, lui, osera-t-il évoquer son cancer au sein de son entreprise, dans son village, en faire part à ses voisins, ses connaissances… ? Le cancer reste encore tabou. Mais à y regarder de plus près, ce tabou commence un peu à se fissurer.

cancer, "Les Amazones"

A l'occasion de la sortie du film documentaire "Le Corps Amazone", nous avons rencontré Annick Parent, fondatrice de l'association "Les Amazones s'exposent", qui plaide pour la levée du tabou entourant la mammectomie.

Face à vous, nombre de gens, même les mieux attentionnés, peuvent être un peu déstabilisés. Faut-il aborder le sujet franchement, mais avec quels mots, ou attendre que vous en parliez vous-même ? Et vous, qu’attendez-vous d’eux : qu’ils fassent comme si de rien n’était ou au contraire, aimeriez-vous qu’ils vous en parlent ? Aborder les choses avec naturel. Partagez, communiquez, expliquez votre parcours, les difficultés sans fard mais avec pudeur. Après la vie continue, et la conversation roulera plus facilement sur autre chose.

Envie de partager votre experience ? Réagissez au sujet.

Comment vos amis, votre famille,vos collègues abordent-ils le sujet avec vous ? Qu'est ce qui vous touche? Vous exaspère ?

Réagir sur le forum

La maladie est un véritable séisme pour vous, mais les ondes de choc se répercuteront immanquablement sur votre entourage. Et en premier lieu, sur ceux qui partagent votre quotidien : vos enfants. Faut-il épargner les petits, sous prétexte qu’il vaut mieux de ne pas leur transmettre vos inquiétudes ?