métastases osseuses

Portrait de corinne37

Bonjour,
Je suis nouvellement inscrite. Vos témoignages m'ont fait me sentir moins seule.

Cancérologue et chercheur atypique à Polytechnique, Laurent Schwartz dénonce depuis longtemps les thérapeutiques classiques contre le cancer. A l’ heure où il publie « Cancer : Guérir tous les malades. Enfin ? », nous avons rencontré ce chercheur qui n’hésite pas à bousculer croyances et certitudes dans l’espoir de faire avancer la science.

Fatigue, perte d’autonomie, surveillance nécessaire…Où aller lorsque on ne sent pas la force de rentrer chez soi  à la fin des traitements? La réponse en six points, avec la collaboration d’Emmanuel Buchot, responsable du service social à  l’Institut Gustave Roussy, à Villejuif, et Anne-Marie Briquet directrice Ile de France du Groupe Orpéa Clinéa.

Cet été... "destination ailleurs"

Portrait de cerOnac

chimio ? radioT ? autres traitements ?
Plonger au fin fond de soi-même ou rester en surface...
Supporter les zones de turbulences ou moins agité(e) parce que traitement qui va bien ou médecines douces qui aident et/ou bien entouré(e)...
Voyager autrement pour aller plus loin encore...
Où êtes-vous ? Où en êtes-vous ?
Peut-être parler de nos expériences en la matière pourrait ajouter une petite touche de bien être ?
à bientôt de vous lire,

La pharmacopée issue de la terre est explorée depuis les débuts de la médecine. Aujourd'hui, les chercheurs se tournent vers le monde marin. Ils y découvrent des molécules nouvelles possédant des modes inédits d'actions contre les tumeurs.  Le Professeur Jean-Pierre Bazureau, chimiste chercheur à l'Institut des Sciences Chimiques de Rennes, nous guide dans cette exploration maritime.

Venir à bout de son cancer grâce à la prise à domicile d’un médicament, c’est désormais possible grâce aux chimiothérapies orales. Alors que la recherche se concentre sur le développement de ce traitement beaucoup moins lourd pour les patients, retour sur ses avantages et ses inconvénients.

Elles jouent un rôle déterminant dans les services de cancérologie pédiatrique : relais dans le dispositif d’annonce de la maladie, formatrices des parents en consultations d’éducation thérapeutique et accompagnantes en post-traitement, les infirmières puéricultrices voient leur mission s’intensifier.

Née dans les années 1990 aux Etats-Unis, la collection « Pour les Nuls », fleuron des éditions FIRST en France, accueille ce moi-ci un nouveau titre : Le cancer pour les Nuls. Juste reconnaissance de sérieux pour cette collection devenue culte ou fin de discrimination pour le cancer devenu un bon produit marketing pour les éditeurs ? 

Chimiothérapies sous - dosées, chirurgie déconseillée... Pendant longtemps, les personnes âgées atteintes de cancer n’ont pu bénéficier des mêmes traitements que leurs homologues plus jeunes. Grâce au progrès de la médecine, les oncologues sont désormais moins frileux.

Etre un professionnel de la maladie et se retrouver dans la peau de celui qui est atteint dans son corps est une expérience complexe et troublante. De plus en plus de médecins touchés par le cancer osent en témoigner. Des vécus qui ont un impact essentiel sur la traditionnelle relation médecins/malades.