guérison

warning: Creating default object from empty value in /var/www/www.lamaisonducancer.com/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Certains cancers apparaissent, se développent, entraînent des métastases... avant de disparaître sans aucune intervention de la médecine et sans même laisser de traces. Ces phénomènes de rémissions spontanées, bien qu'extrêmement rares, existent et restent encore bien souvent inexpliqués.

La santé constitue à l'heure actuelle un domaine privilégié par les mouvements sectaires. Logique  : les malades découragés par la médecine traditionnelle sont vulnérables et peuvent  se laisser facilement séduire par les discours de pseudo - thérapeutes manipulateurs. Analyse des techniques d’embrigadement les plus fréquentes.

 

Pour pallier l’encombrement des consultations de cancérologie dans les grandes institutions, des réseaux permettant aux patientes d’alterner entre visites de contrôle à l’hôpital et chez des médecins de ville sont désormais mis en place. Si la formule amène en effet plus de fluidité logistique, comment est-elle perçue par les patientes concernées ? Se sentent-elles réellement accompagnées ?

Dans son livre « Revivre ! », le psychanalyste Guy Corneau raconte les rêves qu’il a eus pendant toute sa maladie, et  comment le décryptage de ces images fortes l’a aidé à s’en sortir. Voici quelques-unes de ses suggestions pour apprendre à interpréter ces films intérieurs qui, écoutés avec attention, pourraient nous donner les clés d’un retour à la santé.  

Diagnostiqué d’un lymphome de grade IV en 2007, le psychanalyste Guy Corneau, très célèbre au Québec, se lance alors dans un intense « travail de guérir » qui inclut médecines allopathiques et énergétiques. Pour lui, le cancer est surtout une occasion de revenir à son être profond. Entretien avec l’auteur de « REVIVRE !», récit d’un parcours exigeant pour éloigner le pire.   

Il fait gris et mon moral est aussi terne que le temps. Je me traine un spleen gluant, bouillasse de peur, de doute et de ras le bol. Marre de passer d’un traitement à l’autre, de ces odeurs d’hosto, de ces examens sans fin, de ces petites douleurs répétitives, une perfusion par ci, une prise de sang par là, …

En matière de cancer, le terme de « guérison », pourtant si attendu, fait peur. Ni les oncologues, ni les soignants, ni les proches n’osent l’employer. La majorité des malades eux-mêmes, même ceux considérés comme rescapés depuis de longues années, se refusent à se dire « guéris ». Comment expliquer une telle réticence ? 

Pour Stéphanie, qui fut diagnostiquée en 2003, le cancer a fonctionné comme un puissant moteur de changement intérieur et d’ouverture spirituelle.

 

guérir du cancer c'est possible

Portrait de carrus17

bonjour à tous. tout d'abord je viens rendre hommage à Mr. Bernard Giraudeau qui vient de nous quitter.J'ai admirer son courage et sa ténacité envers cette maladie. Je présente mes condoléances à toute sa famille.

Le rapport INCa sur la guérison du cancer

L’Institut National du cancer (INCa) a publié aujourd’hui un rapport sur la survie des patients atteints de cancers en France. Bonne nouvelle : celle-ci s’améliore. Mais le vrai changement, c’est l’emploi du terme « guérison » pour qualifier les anciens malades.