cancer de l'utérus à cause d'un anneau de contraception | la maison du cancer

0

Je suis en bout de course d’un deuxième cancer foudroyant qui aurait dû avoir eu raison de ma vie en quelques mois,mais voilà que je suis là aujourd’hui pour apporter mon témoignage. Suite à l’utilisation d’un anneau de contraception au mois de février 2009 après avoir subit un frottis se révélant tout à fait normal. Je m’aperçois en quelques mois qu’il y a un truc qui ne colle pas.des brulures et des sécrétions vaginales très abondantent font leur apparition. L’été arrivant je me rend chez mon médecin traitant me diagnostiquant des mycoses,alors premier traitement.pas de changement. Entre temps je décide d’interrompre ce moyen de contraceptif mais trop tard le mal est fait. Au mois d’octobre suivant arrive mon scanner de contrôle au centre Léon Berard où je suis suivie depuis 9 ans pour un sarcome digestif et là la sentence tombe,épaississement du col de l’utérus.Ce jour là démarre une spirale infernale dans les examens qui donne cette fois un carcinone in situ. Les semaines passent avant les traitements et j’en suis déja au stade 4. Je suis très consciente de la gravité de mon état,mais reste calme et à ce moment là je n’ai qu’une idée en tête c’est de me battre coûte que coûte.Donc,je continue à rire,je parle de ce cancer comme d’un vulgaire rhume,ça me permet d’extérioriser et surtout je garde confiance malgré tout. Je hurle parfois ma haine contre ce contraceptif car il a été averé qu’il est responsable de ce cancer par manque d ‘essais cliniques. Les traitements se mettent vite en route car il n’y a pas de temps à perdre. La chimio une fois par semaine en association avec des séances de rayons quotidienne sur 5 semaines de suite. Ensuite un temps de repos pour le corps et me voilà parti pour 72 heures de curithérapie enfermé seule dans une chambre de 6 metres carré,coupé du monde. Malgré tout je reste vivante par les rires et la bonne humeur. Il y a une chose que j’oublie de dire,c’est que j’ai supprimé les sucres rapides et je me suis faite magnétisé pendant tout mes traitements pour couper le feu.et ça a marché!!! Le 4 mai je subissais une hystérectomie large où le chirurgien découvrait avec beaucoup de surprise que mon col était redevenu tout à fait normal alors qu’il était complètement diforme avant les traitements. Aujourd’hui je suis en convalescence avec des sequelles au niveau intestinal mais je suis en vie et les oncologues du centre sont stupéfaient par ma forme et cette rémission. Mais je reste les pieds sur terre en sachant que maintenant je suis porteuse de 2 cancers différents.

Pour les malades comme moi,je ne peux vous dire qu’une seule chose:continuez à rire et à croquer la vie à pleine dents malgré les souffrances morales et physique que vous endurez.et restez toujours positif,ne baissez jamais les bras