Depuis le temps que cela devait arriver…Voilà le Désengagement de la Sécurité Sociale au profit de… , et au Détriment de… | la maison du cancer

0

“Notre” Site Lamaisonducancer (Désolé auprès de Claire de m’approprier votre Site…, mais c’est un peu “le Notre” aussi désormais…, merci encore…) ayant été indisponible une partie de la journée (“défaut de jeunesse sans doute…”), je n’ai pas eu la possibilité de mettre cette Information en “Discussion” avant, mais la voici “Brute de coffrage”, car , curieusement…, rien n’est encore paru ni vu et/ou entendu à ce sujet à la Télévision depuis hier…(Je peux me tromper, mais bon…)?

Communiqué de presse du CISS – Collectif Inter associatif Sur la Santé.

Paris, le 16 octobre 2009

Secteur optionnel :

Première vague en 2010, déferlante après la présidentielle !

Les négociateurs du secteur optionnel (Assurance maladie, Syndicats médicaux, Complémentaires) ont accouché, aux forceps hier vers 23 heures et après une gestation de cinq ans, d’une annexe à un précédent protocole d’accord.

Le secteur optionnel est donc « conceptuellement » créé.

Reste maintenant à le faire déferler sur le pays. En deux vagues. Le document prévoit en effet que le secteur optionnel sera ouvert, dès 2010, aux spécialités des plateaux techniques lourds (anesthésie, chirurgie et gynécologie-obstétrique) et qu’il sera ensuite généralisé … après la présidentielle de 2012 (tiens donc !).

Pour rester dans le socialement acceptable, et maintenir une communication politiquement correcte, les négociateurs ont donc préféré une application en deux étapes.

Par ailleurs, mus par un profond instinct de conservation, les négociateurs ont bouclé leur affaire une heure avant le délai fixé par le Parlement pour éviter que le Gouvernement ne s’en préoccupe lui-même.

Par quoi, il faut comprendre que l’on va donc continuer à décider du sort des Français sans leur demander leur avis, entre amis négociateurs. Tout ce petit monde aime tellement la démocratie sanitaire qu’il préfère s’en passer !
Rendez-vous est donc pris pour qu’avant le 12 janvier prochain les contours opérationnels du secteur optionnel soient fixés. On pouvait rêver mieux pour les vœux du nouvel an…

Car personne n’est dupe : il s’agit là d’une étape décisive de l’institutionnalisation du transfert du régime d’assurance maladie obligatoire vers celui des complémentaires, que nombre de nos concitoyens ne peuvent plus s’offrir. Chaque jour nous nous dirigeons un peu plus vers la fin d’un système de santé solidaire.

Bonne lecture, et à bientôt…

* Nous allons donc être “impactés” comme tout un chacun…

Amitiés,
Eric59820.