Je ne sais pas quoi faire de ce que je sais. Impossible de vraiment vivre comme les autres | la maison du cancer

0

J’ai eu un cancer en 2009 et je m’étais promis de m’investir, quand je serais prête, auprès de personnes se retrouvant à l’hôpital.

J’ai eu un entretien un an et demi après et j’ai eu à laisser encore faire le temps, je n’étais pas prête.

Ce dont je veux parler ici, c’est que je suis déchirée entre deux choses. Ces jours-ci je repense à ce bénévolat et en même temps tous ces derniers mois, j’ai comme fermé les yeux pour ne plus voir ce que j’ai vu quand j’étais malade.

Tout ce que j’ai appris de la vie, de la vulnérabilité de l’humain, j’ai tendance à ne plus vouloir le voir. Et en même temps, je trouve que c’est ma richesse mais je me sens seule à savoir tout ça.

Je ne sais pas ce que je vais faire. Peut-être aller voir un peu l’hôpital, les bénévoles et les malades et enfin me lancer si je suis prête. Peut-être que j’aurai ma place.

C’est comme si j’avais besoin de pas être seule à savoir car vraiment, par moments, la légèreté de vivre de pas mal de monde, m’agresse. Et pourtant, est-ce que c’est pas mieux de vivre en ne sachant pas? Mais moi je sais et je trouve que c’est pas mal aussi.