Petites astuces pour les ongles | la maison du cancer

0

Un des effets secondaires du taxotère chez les femmes est de fragiliser les muqueuses et les ongles. Il n’y a pas de recette miracle, mais pour protéger au mieux les ongles, il faut les abriter au maximum de la lumière. J’ai essayé le vernis au silicium, c’était une catastrophe à étaler, très long à sécher et la protection était très médiocre. Il existe un vernis Evo… qui se trouve en pharmacie et qui sèche en quelques secondes, et sur lequel on peut appliquer un vernis à ongles standard, il faut choisir une couleur très très foncée. L’opération est à renouveler quotidiennement dans les jours qui suivent la chimio. Il existe des dissolvants sans acétone. C’est assez fastidieux, entre 2 séances de vernis, pendant quelques petites heures on peut porter des gants de cycliste ou de jogging en soie noire, les grands magasins de sport en ont pour quelques euros. L’idée c’est que les ongles, mains comme pieds soient le moins possibles exposés à la lumière. Et le vernis Evo… semble avoir prouvé son efficacité sur moi. Encore un petit truc, comme boire le jus d’un citron dans de l’eau soulage aussi les muqueuses (cf forum “bouche à oreille”), après avoir pressé le citron : y planter les ongles quelques secondes et se laver ensuite les mains, ça aseptise.

J’espère que ces astuces serviront, les infirmiers ne sont pas toujours au courant de ces petits trucs de vécu…