À ceux qui sont partis… | la maison du cancer

0

Chaque fin d’année, je ne peux m’empêcher de faire un bilan, ne serait-ce que pour ne pas oublier. il y a ceux qui sont partis, ceux qui ont é diagnostiqués dans ces quelques mois, ceux qui gagnent encore un an en rémission, ceux qui témoignent, ceux qui craignent pour un proche.. .

Tout un peuple parallèle à celui des bien-portants, et réuni autour du mot “cancer”.

Cette année, pour moi, il y a eu à vivre les départs de Marc, Jacques, Éric, Lucien… c’est étrange, beaucoup d’hommes cette fois- ci. Certains, comme Marc et Éric , ont eu le temps d’apprendre a apprivoiser leur maladie qui était devenue “chronique” comme on dit aujourd’hui. Jacques et Lucien, eux, ont été emportés plus rapidement, le premier je crois n’ayant même pas eu le temps de s’en rendre compte. Que des parcours singuliers, rythmes par on ne sait quoi qui nous laissent, nous les proches, incertains et impuissants. Et lorsque nous sommes aussi malades, dans le sentiment que tout peut toujours arriver.

Et puis il y a aussi tous ces témoignages positifs qui sont venus éclairer régulièrement le site de La maisonducancer. Dès le début de ma maladie, je me suis tournée vers ces malades plus avant sur la route, considérés comme guéris et qui m’apparaissent toujours comme des phares dans la nuit.  Je ne peux m’empêcher de penser que leur expérience, transmise, vaut parfois comme un traitement. Ils boostent le cœur, ouvrent l’esprit, nous montrent qu’on peut être ou avoir été porteur du cancer et rester dans la vie. Souvent.

Cela ne va pas sans  de grands changements dont tous témoignent.

Mais ceux qui sont partis, eux aussi, nous montrent, souvent sans l’avoir voulu, un chemin. Pensons à eux comme des professeurs d’humilité et d’amour, à jamais disposés à nous soutenir. Ou qu’ils soient, ils ont traversé les étapes, savent désormais à quoi ressemble l’autre côté.

Gardons les dans nos cœurs comme des pionniers dotes de sagesse à qui nous pouvons parler parfois, nous confier. Nous avons besoin d’eux, pour toujours et à jamais.

Belle année 2015 à vous tous.

Veronika