Pourquoi ne faisons-nous pas de sport ? | la maison du cancer

0

Des études menées aux Etats-Unis et en France confirment que les femmes ayant été atteintes de cancer du sein sont encore trop peu nombreuses à suivre les recommandations concernant la pratique régulière d’un sport. Pourtant, il est désormais établi que celle-ci protège efficacement de la récidive tous les malades. Et vous, où en êtes-vous ?


Depuis quatre ans, nous ne cessons, à LMC, de rappeler combien il est fondamental pour toute personne ayant été touchée par le cancer – on dit que c’est une maladie du « style de vie », et notamment de la sédentarité –  de pratiquer une activité physique dès que possible après la fin des traitements.

Ainsi nous avons interviewé le Dr Thierry Bouillet, qui est l’un des précurseurs en matière de programmes d’activités physiques spécialement conçus pour les malades.

Nous avons aussi cherché à établir avec des spécialistes quel sport se révèle le plus adéquat selon le type de cancer et montré grâce à des témoignages comment certains affirment carrément se « reconstruire » grâce à la pratique du vélo ou du yoga.

         Pourtant force est de constater que, malgré les propositions offertes désormais au sein des hôpitaux, malgré la gratuité des activités proposées, l’information….peu de malades s’ adonnent à une pratique physqiue régulière, ainsi que l’a montré un article du Figaro santé.

Bien sûr l’article évoque, sans préciser leurs formes et leur intensité, « un certain nombre de barrières physiques, psychologiques et sociales ». Mais que faut-il comprendre ici ?

N’est-ce pas tout simplement la fatigue (sans parler de la chimiothérapie bien sûr, cf celle ressentie lors des traitements d’hormonothérapie) qui amène à ne pas pouvoir bouger…même si cela amoindrit la fatigue justement ? Et serait-ce aussi parce que la perception de notre corps change, parce que nous avons inconsciemment peur de nous faire du mal ?

Qu’en pensez-vous ?

Vous, qu’est-ce qui vous retient de faire du sport ou, au contraire, qu’est-ce qui vous motive le plus même quand vous n’en avez pas envie ?

Nous attendons avec impatience vos commentaires…peut-être avez vous la solution qui pourrait inciter enfin chacun d’entre nous à bouger?