“Les engagés” : Olivier Chaput, chef cuisinier et créateur de « L’agenda 2012- Merci pour elles » | la maison du cancer

0

Chef de talent mais aussi entrepreneur altruiste, Olivier Chaput a transcendé sa colère suite au cancer de sa compagne en imaginant un agenda illustré de recettes de cuisine mais aussi de conseils de dépistage. L’ensemble est cette année encore vendu au profit de la lutte contre le cancer du sein.

merci_pour_elles_lmc_article-7609174

« Faire à manger ! ». Olivier Chaput a su très tôt, vers l’âge de 5 ans, ce qu’il voulait faire comme métier. Le déclic s’est produit le jour où sa mère lui a offert un livre de pâtisserie, ouvrage qu’il n’a plus jamais quitté. Pas étonnant donc qu’on le retrouve trente ans plus tard chef primé – il a été champion du monde de la Poule au pot d’ Henri IV- , et à la tête de deux entreprises qui délivrent du conseil culinaire. Chef moderne et altruiste, Olivier Chaput est également itinérant  et engagé auprès des plus jeunes. Son association «Les enfants cuisinent » propose à ces derniers la découverte de produits sur les marchés, des ateliers de cuisine, des leçons de goût, de nutrition.

Colère et désarmement

Evidemment, Olivier Chaput aurait préféré continuer à concentrer toute son énergie dans son art. Mais le cancer a fait son entrée dans sa vie l’année dernière, bouleversant tout sur son passage. « Le 22 juin 2010, ma compagne m’annonçait qu’elle avait un cancer du sein », se souvient-il. Après le choc, le jeune chef est partagé entre deux sentiments très forts, le désarmement total et la colère.  Le désarmement car la maladie est une grande et effrayante inconnue. « La colère parce que ma compagne avait été suivie jusque-là par deux gynécos et qu’à plusieurs reprises, elle leur avait signalé une grosseur au niveau du sein, apparue suite à son accouchement.  A chaque fois, on lui a répondu que c’était à cause du lait, puis de son stérilet. Au bout de 3 mois la masse était passée de 3 à 10 cm. C’est la médecine du travail qui l’a envoyée faire une mammographie, suivie d’une micro-biopsie », raconte t-il. Après le 22 juin, l’engrenage commence donc. Chimio, opération, rayons. Olivier Chaput rassemble tout son courage pour épauler au mieux sa femme, mais à la moitié du traitement, sa colère gronde toujours. Bien sûr il  envisage d’attaquer les deux gynécos. Mais au prix de quelle énergie et de quel stress ? Il passe donc à l’action différemment. Une idée lui vient tout naturellement à l’esprit : transmettre douze de ses recettes dans un agenda illustré de bustes de femmes, et vendu au profit de la lutte contre le cancer du sein.

« Prêtez-moi vos seins ! »

«  J’ai appelé toutes mes copines et je leur ai dit : Prêtez-moi vos seins ! », sourit-il. En l’espace d’un mois 5000 petits agendas ont été fabriqués. Et au final, 1900 euros ont été  reversés à l’association « Le cancer du sein, parlons-en ». Cette année, le concept est différent : Olivier Chaput a demandé à onze autres chefs de participer à l’aventure en lui donnant, chacun, une recette. Parmi eux, Chloé Saada, Reine Sammut, Georgiana San, Hermance Carro, Nicolas Fix, Stéphanie Le Guellec.

« Ce n’est pas un coup médiatique. Personne n’apparaît en couverture. Ces gens ont simplement accepté de donner un petit bout de leur cœur pour cette cause », souligne Olivier Chaput. Sur chaque agenda des Chefs  (vendu  9 euros), 6 euros environ sont reversés à la lutte contre le cancer du sein. Objectif : en vendre un maximum bien sûr, via son blog, mais aussi en tournée.  Olivier  Chaput prévoit en effet de faire connaître son action en Alsace au mois de mars, puis dans le Sud de la France au printemps, sur les différentes terres régionales de tous ces chefs qui ont dit « oui » à son projet. Et il  a déjà un autre idée en tête : proposer des ateliers de cuisine dans certains hôpitaux à destination des malades du cancer et de leurs proches. « Je l’ai vécu avec ma  compagne : la maladie, la chimio, altèrent l’envie de manger. Il existe cependant des moyens et des astuces pour rehausser les saveurs, et aussi des techniques pour cuisiner très rapidement lorsqu’on est à bout de forces », soutient-il.  C’est alors que les goûts relancent aussi le goût de vivre.

Céline Roussel

Pour commander « L’agenda 2012- Merci pour elles »,

Recettes d’Olivier Chaput, Nicolas Fix, Reine Sammut, Nadia Sammut, Stéphanie Le Quellec, Chloé Saada, Ludovic Turac, Sébastien Buecher, Hermance Carro, Sandrine Baumann-Hautin, Chloé Baeyaert,  Georgiana San

9 € l’unité plus 2.50 € frais de port –