Chimio: limiter la perte des cheveux | la maison du cancer

0

Quelques minutes avant la perfusion de certaines chimios, les infirmières vous proposeront le port d’un casque réfrigéré. Elles mouillent les cheveux avant de recouvrir la tête d’un « bonnet » glacé. Sa tolérance est variable d’une personne à l’autre. Son efficacité aussi. Quelques conseils pour freiner la perte des cheveux.

Le port d’un casque réfrigéré peut engendrer parfois de fortes migraines. Maux de tête ou pas, cela reste assez pénible d’avoir la tête enfouie dans un sac à glaçon. Autant dire qu’il vaut mieux se concentrer sur une bonne lecture ou mieux encore, sur un bon dvd. Quant à son efficacité, elle est variable.  Tout dépend de l’agressivité du produit : sous FEC 100 (le “produit rouge” ) par exemple, rares sont les cheveux qui résistent même avec le casque. Il vaut la peine d’être porté dans le cadre de traitements de « maintien », à savoir au long cours et pour des perfusions de courte durée.

 Le saviez-vous : -Pour qu’il soit efficace, le casque doit être le plus glacé possible. Ainsi, n’hésitez pas à demander à le changer en cours de perfusion.

– en parallèle du casque, vous pouvez de votre côté recourir à l’acupuncture. Certains praticiens plantent des aiguilles au sommet du crâne, ce qui ralentit la chute des cheveux. Ils peuvent aussi stimuler la repousse.

– il est préférable de se laver les cheveux le moins souvent possible, et de le faire avec un shampoing très doux et à l’eau froide.

– éviter les séchoirs et les brushings. Sans parler des teintures !