Ne pas se tromper de perruque | la maison du cancer

0

Vous allez passer de longs mois en tête à tête avec votre perruque. Pas question de se rater sur son choix. Avec une image de soi déjà passablement ébranlée par la perte des cheveux, il est impératif par ailleurs de ne pas se sentir mal face aux autres. Erreurs à ne pas commettre et conseils.photo20perruque-9532977

Quelques erreurs à ne pas commettre :

choisir une perruque « déjantée », histoire de faire un pied de nez à la maladie. La tentation est grande de s’imaginer en blonde platine ou en rousse fatale, mais cela risque de n’être « amusant » que pour un temps. D’abord, parce que vous serez confronté à tous ceux qui ne vous reconnaîtront pas au premier regard. De plus, ce changement de « look » suscitera la curiosité, et vous aurez tôt fait d’entrer dans des considérations personnelles dont vous vous seriez bien passées. Enfin, le décalage sera si grand que très vite, vous ne vous sentirez tout simplement pas vous-même.

choisir une coiffure qui ne vous ressemble guère. Vous serez dès lors décalé dans votre style et finalement, pas si bien avec ce reflet qui ne sera pas tout à fait vous.

choisir une perruque à cheveux longs. A moins d’y mettre un prix exorbitant, les « chevelures » longues font ce qu’elles sont : des perruques. En d’autre terme, pas très naturel.

Quelques conseils pour une bonne perruque :

-Allez chez un marchand de « chevelure » – le terme marketing pour perruque -, avant de perdre vos cheveux. Cela permettra de choisir la teinte la plus proche de votre couleur naturelle. Par ailleurs, le coiffeur sera plus à même de saisir votre « look » et donc, de mieux vous conseiller.

– Dans la mesure du possible, prenez votre temps pour choisir le meilleur rapport qualité prix. Pas la peine d’investir des fortunes pour une perruque en cheveux naturels, mais à l’opposé, n’optez pas pour une perruque trop bas de gamme.

– Essayez là chez vous. Soustrait à toute influence extérieure (le vendeur entre autre), voyez si vous vous sentez « bien dans votre peau » avec elle. En d’autres termes, si vous vous retrouvez. Si elle est bien choisie, une perruque vous aidera considérablement à ne pas avoir la tentation du repli, et donc à poursuivre une vie sociale et professionnelle.

Ne pas faire des retouches trop importantes le jour de l’achat. Une fois que vous avez perdu le gros de vos cheveux -et que la « surcouche » de vos cheveux en dessous ne fausse plus la mise en place de la perruque-, retournez alors chez le perruquier pour qu’il donne le dernier coup de ciseau.

– Si vous avez les cheveux longs, coupez les avant de les perdre. Cela vous permettra de vous familiariser avec votre nouveau « look », avant même de porter une perruque courte. Enfin, il est moins traumatisant de perdre des cheveux courts que de voir tomber de longs cheveux.

 Le saviez-vous : .Le prix d’une perruque est remboursé par la sécurité sociale à hauteur de 125 euros. Trop peu en réalité pour avoir droit à une perruque de bonne qualité… Renseignez vous auprès de votre mutuelle pour avoir une idée de votre budget total. Vous avez le droit à deux perruques par an.

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Indiquez le aux autres visiteurs en votant pour lui :