Besoin de confidentialité : un roman-photo fait passer le message ! | la maison du cancer

0

Dans leur course quotidienne et la surcharge de patients à traiter, trop de soignants oublient l’une des règles fondamentales de la vie dans l’hôpital : la confidentialité. Une campagne de sensibilisation à cette négligence a été lancée à St Etienne sous forme d’un roman – photos très pédagogique.

 « Tu as branché la chimio de Madame Durand ? », «  Je refais l’ECG de Monsieur Dupont ! ». Les scènes sont prises sur le vif et renvoient au quotidien. Qui n’a pas été témoin d’un échange entre professionnels où les noms et traitements d’un patient étaient énoncés un peu trop fort ? A chaque identité divulguée, c’est le droit fondamental du malade à la confidentialité que l’on égratigne. Pour rappeler au personnel les vertus de la discrétion, le CHU de Saint -Etienne a lancé une campagne d’affichage originale en utilisant les codes du roman-photo. Les étudiants de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) se sont prêtés avec beaucoup de bonne volonté et de sérieux aux prises de vues. Résultat : une série de 6 séquences pédagogiques qui scénarisent les erreurs à ne pas commettre…


Au fil des mois, d’autres conseils apparaîtront, toujours autour de la confidentialité à l’hôpital.

Le respect de la confidentialité en quelques règles

 “Quoi que je voie ou entende dans la société pendant, ou même hors de l’exercice de ma profession, je tairai ce qui n’a jamais besoin d’être divulgué, regardant la discrétion comme un devoir en pareil cas.” Serment d’Hippocrate IVème siècle

“Admis dans l’intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. “Serment de l’ordre français des médecins de 1996

« Toute personne prise en charge par un professionnel, un établissement, un réseau de santé ou tout autre organisme participant à la prévention a droit au respect de sa vie privée et du secret des informations la concernant ». Code de la santé publique – Article L. 1110-4 alinéa 1er du code de la santé publique

Le secret couvre « l’ensemble des informations concernant la personne venue à la connaissance du professionnel de santé, de tout membre du personnels de ces établissements ou organismes et de toute autre personne en relation, de par ses activités, avec ces établissements ou organismes ». Même article alinéa 2

« Le secret professionnel, institué dans l’intérêt des patients, s’impose à tout médecin dans les conditions établies par la loi ». « Le secret couvre tout ce qui est venu à la connaissance du médecin dans l’exercice de sa profession, c’est-à-dire non seulement ce qui lui a été confié, mais aussi ce qu’il a vu, entendu ou compris ». Codes de déontologie des professionnels de santé – Article 4 du Décret n°95-1000 du 6 septembre 1995 portant code de déontologie médicale

Source réseau CHU

CHU de ST Etienne