Deuxième avis : prenez votre dossier sous le bras | la maison du cancer

0

A ce monsieur du nord ouest de la France, l’hôpital local voulait enlever tout l’estomac. Mais le patient ne l’entendait pas ainsi. Après tout, il n’avait qu’une toute petite tumeur, alors pourquoi un tel coup de massue sur son organisme ? Prenant son dossier médical sous le bras, il est allé consulter à quelques deux cent kilomètres de là, dans un grand centre d’oncologie.

Là, plus question d’une telle amputation. En effet, l’équipe en cancérologie lui conseille de débuter par une chimiothérapie, avant d’envisager une quelconque intervention chirurgicale. Réduire la tumeur au maximum avant de tâter du bistouri. Le patient est en confiance et décide de suivre ce protocole. Non sans sacrifice, car il lui revient de payer de sa poche les aller retour en train pour lui et son épouse. Le prix de la disparité régionale en matière d’accès aux soins…

 Le saviez-vous ? Certains hôpitaux, dont l’Institut Gustave Roussy, accepte de donner un deuxième avis sur présentation d’un dossier médical complet, envoyé par la poste. Le délai de réponse est un peu long (plusieurs semaines) mais cela en vaut la peine si l’on n’est pas dans une urgence extrême.