Quelques conseils avant votre première chimio | la maison du cancer

0

–  N’appréhendez pas la douleur car les perfusions sont indolores.

–  Pour ne rien sentir au moment de piquer dans le cathéter, pensez à mettre un patch anesthésiant  une heure et demi avant votre rendez vous. Il faut que la partie blanche, anesthésiante, recouvre parfaitement le cathéter.

–  Prenez avec vous un autre patch. L’attente est parfois très longue avant d’accéder à la salle de perfusion, surtout si vous devez passer par une consultation préalable ou si votre produit ne peut être fabriqué qu’une fois sur place (coût du médicament oblige).

–  Mangez avant la perfusion, cela vous évitera les sensations nauséeuses.

–  Prenez de quoi vous occuper. Même s’il y a de fortes chances que vous « piquiez du nez » (les pré-médications rendent assez somnolents), les perfusions sont suffisamment longues pour que vous ayez le temps de vous ennuyer, ou pire encore, de ruminer sur votre sort. Occupez-vous avec des choses simples, magazines, ouvrages manuels,etc. Si vous le pouvez, vous pouvez aussi emmener un ordinateur pour écrire, travailler ou regarder des DVD. Une manière de « se mettre dans une bulle » qui protége un peu de la dure réalité qui vous entoure.

–  Préparez une liste de questions à poser aux infirmières. Elles sont de précieuses « informatrices », et si elles ne peuvent répondre à vos interrogations, elles se renseigneront pour vous auprès d’un médecin.

–  Tentez  -même si à première vue, cela semble très difficile –  d’être dans un état d’esprit positif. Malgré tout ce que le mot « chimio » véhicule, considérez ce médicament comme votre meilleur allié pour sortir de cette mauvaise passe.

Anouchka.

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Indiquez le aux autres visiteurs en votant pour lui :