Le blog de Marina: se laisser surprendre par la vie | la maison du cancer

0

Marina continue d’explorer l’après-maladie dans son blog. Elle nous raconte comment, en sortant d’une soirée un peu triste, marquée par le souvenir d’une amie disparue, elle fait une rencontre surprenante, qui la remet dans la vie.

“Comme un samedi où ça me dit rien, avec un rendez-vous manqué, un temps triste comme moi, aucune envie de travailler, j’avais prévu un diner le soir dans un restaurant Thaï où j’allais parfois avec petite Marie partie trop tôt. Alors, à la fin du repas lorsque le serveur est venu me demander si j’étais une amie de Mlle Marie et qu’il m’a présenté ses condoléances, mes larmes de crocodiles sont arrivées.

Je suis partie du restaurant avec une autre amie en pleurant. Je ne sais pas ce qu’ont libéré ces larmes, mais juste après, j’ai eu envie de rire, mais vraiment, je me sentais bien. Mon amie me reparlait de la défaite de François Bayrou dernièrement et je n’arrivais pas à l’écouter, j’avais envie de rire (en même temps…François Bayrou…)

Il faisait bon dans Paris vers 21 h et j’avais envie de rire tout en repensant à l’aspect libérateur des larmes écoulées. Je décidais de marcher un peu vers Bastille avant de reprendre le métro. Alors, quand un homme m’a interpellée devant l’Opéra-Bastille, j’ai encore pensé aux trois options possibles récurrentes :

1- encore un qui a perdu son chemin,

2- encore un qui me prend pour sa mère,

3- encore un qui a remarqué mon aura transcendantale mais là ce n’est pas de sa faute.”

Lire la suite sur le blog de Marina.

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Indiquez le aux autres visiteurs en votant pour lui :