Comment perdre sa pension d'invalidité… | la maison du cancer

0

Marina touche une pension d’invalidité, bien insuffisante pour la faire vivre, elle et sa fille. Alors notre blogueuse a pris le statut d’auto-entrepreneur, afin de facturer diverses missions. Mais la Cramif ne l’entend pas ainsi et compte lui supprimer sa pension. Dans une lettre adressée à cet organisme, Marina raconte l’invraisemblable imbroglio administratif. 

Comme tout le monde, j’ai besoin de travailler. Ma pension d’invalidité étant faible, j’ai aussi besoin de la garder. Au moins le temps d’avoir une rémunération suffisante pour vivre. Mais voila, je ne savais pas que le statut d’auto-entrepreneur allait poser problème…je viens donc de faire ma lettre, non pas au Père Noël mais à la CRAMIF (1), l’organisme qui attribue et verse cette pension.

Amis de la CRAMIF , bonjour.

Chers amis de la CRAMIF, j’ai pris grand plaisir à échanger avec vous ces dernières semaines. Au téléphone et dans vos services. D’abord, je dois vous dire que j’ai adoré votre accueil téléphonique. Longtemps j’ai décroché mon téléphone à une heure matinale, mais là j’ai décroché très vite. Enfin, vous m’avez coupé quoi. « Mais madame, si vous voulez être payée, faut envoyer vos papiers ! Mais madame, si vous voulez être payée, faut envoyer vos papiers ! Mais madame !». Chère demoiselle, une petite session à l’écoute ne vous ferait pas de mal. Car voyez-vous, vous n’avez peut être pas reçu mes documents mais je les avais envoyé et j’aimerais au moins que cela soit entendu, vous savez d’humain à humain quoi. Nous ne sommes pas des machines, enfin surtout moi. « Il faut vous déplacer si vous voulez être payée ». Je cours, j’arrive, et j’entends quoi : « Ah mais en fait, on ne savait pas trop comment faire avec les auto-entrepreneurs ». Plait-il Odile ? Tu ne voudrais pas me faire comprendre là que mon dossier est mis de coté depuis plusieurs mois quand même ? « Non madame, mais c’est vrai vous n’avez pas eu de relance ».

Le courrier de relance est arrivé deux jours après. J’aime bien renvoyer des documents pour la 3ème fois sachant que je les ai déposés en live deux jours avant. Comme je ne voyais toujours pas ma pension d’invalidité revenir, j’ai du reprendre le fil, le fil de la conversation. « Alors, oui, en fait, c’est vrai, les auto-entrepreneurs, on va faire au cas par cas…en fait on ne savait pas trop comment faire avec eux…bon il se peut que vous ayez à rembourser une certaine somme…mais comme il y a un vide législatif…vous pourrez aller devant une commission et faire appel ». Plait-il Isabelle ?

Chers amis de la CRAMIF, je crois que vous avez un problème de papiers ou d’imprimantes ? (un bon vieux stylo fonctionnerait encore). En effet, à ce jour, je n’ai reçu aucun courrier m’informant d’une inadéquation entre la pension d’invalidité deuxième catégorie et ce statut d’auto-entrepreneur que m’a fait prendre un médecin ! Une idée : « comme ça, le mois où tu travailles, tu payes des charges et si tu ne travailles pas, tu n’en payes pas ». Ce médecin m’avait dit : « je suis un comptable » oui bien sur, oui. Et moi, je suis quoi ?

Je suis une fille qui doit travailler malgré une thérapie ciblée ad vitam éternuements parce que ce n’est pas avec le montant de ma pension que je peux vivre. En même temps, sans pension non plus ! J’avais donc pensé que ce statut pourrait m’apporter des revenus, sans trop de complications, car la vie est déjà si compliquée. Chers amis de la CRAMIF, avec un cancer, on ne peut pas tout faire.

Alors en l’absence de toute information de votre part sur mon compte virtuel signalant « régularisation banque – 1650 euros », j’en déduis que cette somme vous appartient. Mais je ne sais pas, je ne suis pas au courant. J’attends votre courrier. Celui qui m’arrivera en 2012. Si j’ai bien compris que le problème vient du fait que l’auto-entrepreneur perçoit des bénéfices et non un salaire, il est bon de vous rappeler que c’est bibi qui paye ses charges comme une grande.

J’ai de la chance, amis de la CRAMIF, d’autres auto-entrepreneurs ont fait part de l’impossibilité de prendre ce statut avec une pension d’invalidité 2ème catégorie sur des forums de discussions. Certains ont même arrêté de travailler pour garder leur pension. Moi, je crois que je vais garder mon sens de l’humour, ça ne paye pas encore…certes. Mais j’ai bon espoir.

Chers amis de la Cramif, à défaut d’écrire à vos pensionnés, mettez vous à la page !

(1) CRAMIF : Caisse régionale d’Assurance Maladie d’Ile de France qui verse les pensions d’invalidité. enfin normalement

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Indiquez le aux autres visiteurs en votant pour lui :