Magazine :: Son assureur a payé les traites de sa maison | www.la-maison-du-cancer.com

0

Suite à un cancer du côlon, Maria a été en arrêt de travail pendant six mois. C’est au détour d’une conversation avec sa banquière qu’elle apprend que l’assurance liée à son crédit immobilier peut être activée. Ainsi, pendant quelques mois, l’assureur a payé à sa place les échéances de son crédit. Sans que Maria n’ai eu à rembourser un seul centime lors de sa reprise d’activité.

 maria2_appel-5351356

Il y a de cela 4 ans, j’ai eu un cancer du côlon non métastasé. Les ganglions n’étant pas touchés, je n’ai pas fait de chimio. J’ai donc subi une opération chirurgicale assez longue et très fatigante. J’ai été arrêtée 6 mois. J’avais un crédit immobilier en cours et j’avais pris une assurance à 100 % pour moi et mon mari. Au détour d’une conversation avec ma banquière, elle m’a appris que je pouvais, pour ce type de pathologie, faire jouer mon assurance crédit, et qu’elle même avait eu l’occasion d’y recourir pour sa mère victime d’une grave maladie.
J’ai tout de suite appelé l’assureur de mon crédit. Il m’a confirmé qu’en effet pour ce type de pathologie je pouvais être indemnisée, mais qu’il me fallait remplir un dossier et qu’il y avait un délai de carence de trois mois. Le dossier était très fourni : compte-rendu de l’opération, fiche à remplir par le médecin certifiant que ma maladie s’était bien déclarée après la création du prêt et bien d’autres documents.
Dès que mon dossier a été validé, je n’ai pas payé le crédit de ma maison les trois derniers mois de mon arrêt maladie. Si j’avais été arrêtée 10 mois de plus, je n’aurais pas réglé 10 mois de crédit. Et cela sans aucune contrepartie, c’est à dire sans que les sommes soient réclamées plus tard.

En toute honnêteté, si je  n’avais pas eu cette conversation avec ma banquière, je n’aurais pas pensé à faire jouer mon assurance crédit. En effet, on nous parle toujours du chômage ou du décès mais on ne met pas en avant le fait que l’on peut se faire indemniser en cas de grave maladie. Donc n’hésitez pas, téléphonez à votre assurance pour voir si pouvez en bénéficier. C’est toujours une charge financière en moins.