Une BD pour soutenir les enfants ayant un proche hospitalisé | la maison du cancer

0

Les enfants et jeunes proches des malades hospitalisés ont trop souvent  été mis de côté, voire ignorés dans les services hospitaliers. Pour changer cette situation, une bande – dessinée à destination du personnel entend favoriser une prise de conscience : ces jeunes visiteurs, acculés à une situation difficile, ont eux aussi besoin de se sentir accueillis.

  

Pour un jeune, l’hospitalisation d’un proche n’est jamais banale ; elle peut même se révéler traumatisante. Forts de ce constat, 36 professionnels médicaux et paramédicaux, représentant 19 services du CHRU, et 2 membres de l’association Le Liseron, regroupés au sein du «groupe Oscar», ont imaginé une BD “pédagogique”.  Objectif : sensibiliser les professionnels et les amener à s’interroger sur l’accueil et l’accompagnement des enfants et adolescents ayant un proche malade hospitalisé au CHRU.

La conscience des besoins de ces enfants

Ainsi est née « Entrée de services », une BD dont la lecture viendra bousculer les représentations que les professionnels se font des besoins de l’enfant confronté à la maladie d’un proche, et les éclairer quant à l’attitude à adopter. Composée de 11 petites histoires, la bande dessinée met en images les questionnements de l’enfant, son besoin de savoir, son  ressenti lorsqu’il est tenu à l’écart par les professionnels de santé. Avec humour et lucidité, cette BD amène le lecteur à s’interroger sur la présence de l’enfant auprès de la personne aimée, quel que soit son état de santé. Réalisée par Christian Maucler, auteur-illustrateur franc-comtois et le groupe Oscar, la BD est tirée à plus de 4 000 exemplaires pour être distribuée à l’ensemble du personnel du CHU.

Des affiches et pancartes

Une affiche sur le droit de visite des enfants accompagnés dans les services est également en cours de réalisation. Elle viendra prochainement remplacer les pancartes « Interdiction aux enfants de moins de 15 ans » qui figurent à l’entrée de certains services. 
Des actions de sensibilisation et de formation des internes et des professionnels paramédicaux seront aussi mises en place afin d’améliorer leur savoir-faire et « savoir être » avec l’enfant. Le groupe Oscar assurera l’évaluation de ce dispositif afin d’apprécier son impact sur les représentations et des pratiques de professionnels du CHRU. Par cette démarche de santé publique, le groupe entend prévenir les troubles psychologiques, psychosomatiques, ou de personnalité qu’un séjour hospitalier pourrait provoquer. Une telle initiative ne peut en effet qu’améliorer le vécu des malades dans les services.

Source : réseau CHU