bouffées de chaleur | la maison du cancer

0

La Salle de soins : Traitement 230x129xarret_de_lhormonotherapie_lmc_appel-jpg-pagespeed-ic_-bejw8rvhmy-9619183

En raison d’effets secondaires trop gênants, d’un projet de maternité ou tout simplement par choix, certaines femmes refusent l’hormonothérapie ou décident d’arrêter leur traitement en cours. Qu’en pensent les spécialistes ? Et comment réagissent-ils;face au manque de compliance de ces patientes ?

La Salle de soins : Soins complémentaires

Loin des pratiques du music hall, l’hypnose thérapeutique peut aider les patients à mieux supporter certains actes chirurgicaux sous anesthésie locale, prévenir et  diminuer les douleurs chroniques,  alléger les bouffées de chaleur. Rencontre avec Elisabeth Barbier, hypnothérapeute, rattachée au centre anti-douleur de l’Institut Curie.

La Salle de bains : Séquelles physiques

La ménopause est un cap pas toujours facile pour une femme, un tournant généralement abordé fin de la quarantaine début de la cinquantaine. Mais les femmes qui subissent une chimiothérapie et/ou une hormonothérapie (traitement limitant le risque de récidive pour les femmes ayant eu un cancer hormono-dépendant), sont souvent confrontées prématurément à l’arrêt des règles.